Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La propagation virale des déviances sexuelles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
TestDeGrossesse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 12:28

De plus en plus, les médias de masse font leurs choux gras des crimes à caractère sexuel, au point même où on est conditionné à voir tout crime violent comme un crime ayant un motif sexuel. Leur représentation dans l'espace publique augmente de façon disproportionnée par rapport à leur présence dans la "vie réelle".
Cette sur représentation a comme effet de créer un climat de peur de l'autre non justifié (ex: les petites mères qui ont peur des "maniaques" qui cherchent à attaquer leur enfant) alors que l'on sait très bien que 90% des crimes à caractère sexuel sont commis par une personne connue de la victime.

Un autre effet de cette hystérie médiatique, beaucoup plus grave celui la, est celui de "la propagation virale des déviances sexuelles".
La guerre des cotes d'écoutes, qui se fait a coups de surenchère de crimes sexuels et de détails sordides, multiplie exponentiellement les effets à longue durée qu'on de tels crimes sur le psyché collectif d'une société.
En effet, la propagation continue d'histoires de crimes sexuels plus violents et immoraux les uns que les autres ne peut qu'encourager un effet d'entrainement en encourageant des comportements déviants latents chez des individus autrement normaux qui, sans cette mascarade motivée par la vente et acclamée par l'auditoire, ne ce seraient jamais actualisé.

À la lumière de cette réflexion, on ne fermer les yeux sur l'influence qu'a le modèle médiatique que l'on connait sur la propagation des déviances sexuelles et des crimes qui s'ensuivent. Chaque histoire rapportée à outrance sans respect ni pour les victimes ni pour la dignité humaine accentue les chances que ladite histoire se répète de façon encore plus extrême. Si on observait une plus grande discrétion sur ce sujet, l'effet d'emportement se dissiperait à court terme et une chute dramatique dans les taux de ce genre de crimes pourrait sans aucun doute être facilement observée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 12:41

Tout à fait d'accord et que penses tu des dangers de la parodie?Cette façon maladroite de dénoncer quelque chose qui trop souvent contribu à amplifier le phénomène et pièger les parodieurs à leur propore jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 12:56

Pas d'accord, il est prouvé qu'il n'y a pas plus d'aggressions sexuelles depuis qi'on en entend parler dans les médias, sauf que maintenant on en parle plus facilement et on porte plainte.

Je pense pas que le fait de parler au grand jour de ces phénomènes ne pousse plus de pervers latent à agir, mais je me trompe peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 13:14

Moi, je dirais oui. Les médias ont une immense influence sur la population. C'est comme le phénomène de la pub. Plus on te garoche dans la face le produit, plus les gens ont envie d'aller l'acheter. Or, si on entend jamais parler du fameux produit, on ignore qu'il existe et on achète autre chose.

Le commentaire de Testdegrossesse me rappelle le jour où ma mère a paniqué ben raide quand j'ai quitté le nid familial pour m'en venir à Montréal. Selon la télé et la radio, les maniaques étaient à tous les coins de rue à Montréal. Quand j'ai débarqué pour la première fois, rue Sainte-Catherine, y me semble que tout le monde avait une face de maniaque prêt à m'attaquer.

La nouvelle surexploitée brainwash le monde. Si monsieur et madame tout le monde supposément ''normal'' peuvent s'uy laisser prendre, je pense qu'un esprit détraqué peut aussi subir l'influence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 13:24

Le Jam a écrit:
Pas d'accord, il est prouvé qu'il n'y a pas plus d'aggressions sexuelles depuis qi'on en entend parler dans les médias, sauf que maintenant on en parle plus facilement et on porte plainte.

Je pense pas que le fait de parler au grand jour de ces phénomènes ne pousse plus de pervers latent à agir, mais je me trompe peut-être.

il est prouvé........ selon qui ou quoi........et l'archivation des données se base à partir de quelle époque et selon quels critères et délis?


Supposons que les crimes ont augmentés proportionnellement à l'augmentation de la population, donc même ratio, est ce que selon toi, les gens ont plus peurs qu'il y a disons 50ans?

Sans inspirer le meurtre, les médias, incluant les téléséries et les films n'ont ils pas contribués à fausser la perception de la masse en ce qui concerne les crimes?Si les crimes n'ont pas augmentés, pourquoi beaucoup semble croire qu'on vie dans un monde de fou?

Sans inspirer plus de meurtres, peut on affirmer que le bombardement de violence à engendré des psychoses et des troubles mentaux tel que la paranoïa?

Que ce soit délibéré ou juste inconsicient, nous sommes soumis à un stress immense et une torture mentale bien plus qu'à un outil de sensibilisation.

Enlève la surconsommation médiatique, je suis d'avis que l'on éviterait à bien des gens des breaks downs nerveux/mentaux.Il faut réaliser que l'ouverture au monde permet à l'humain de vivre sa vie et de vivres les émotions de millions d'autres vies virtuelles.

Selon l'échelle de sensibilité de chacun, nous vivons notre stress et celui de millions de situations ne nous appartenant juste pas.Nous nous infligeons des soucis, des craintes, des spectacles horribles qui ne nous auraient jamais éfleurés dans un parcours de vie sans médias à grande déploiement.Prend la vie de n'importe quel bougre de nos jours en occident, et elle est comparable en terme d'émotions réelles et empruntées à celles de 1000 et 1 vie du passé. Nous enmagasinons un contenu trop lourd pour notre petit coco.

Les meurtres n'ont peut être pas augmentés, on se bat plus en duel mais les crimes commis sont à l'image de ce que l'on nous sert.
Revenir en haut Aller en bas
The-NazZ
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 13:41

Louve a écrit:
C'est comme le phénomène de la pub. Plus on te garoche dans la face le produit, plus les gens ont envie d'aller l'acheter. Or, si on entend jamais parler du fameux produit, on ignore qu'il existe et on achète autre chose.


C'est un phénomène très différent de la pub. La publicité est la pour créer un besoin, une envie chez le consommateur. En gros en pub tu apprends comment vendre à quelqu'un un produit dont il n'a pas besoin. Là on parle plus des médias qui répondent à une demande du public.

C'est triste, mais le sexe et la violence ça fait vendre, beaucoup. Et Québécor ou TQS n'ont rien inventé, ils ne font qu'offrir aux gens se qu'ils veulent voir. Si c'était des histoires de voisins qui se viennent en aide pour construire un cabanon ou Bob de Ste-Croix qui vient en aide à quelqu'un qui vient de faire un accident en auto qui fesaient gonfler les cotes d'écouter et vendre des journaux se sont ces histoires là qui nous seraient offertes chaque jour.

Il y a même des médias qui vivent pratiquement qu'avec le sexe, le crime et la violence. On peut penser à Allo-Police, ou Canal D qui nous offre 15 émissions par jour de décortacage de crimes pour être certain que chacun y trouve son compte.

C'est facile d'accuser les médias de tous les maux de la société mais ils sont en affaire et ont comme but de faire du profit. Pour faire du profit ils doivent vendre de la publicité. Et pour vendre plus de publicités, plus chères, ils doivent obtenir de meilleures cotes d'écoute. Et pour y parvenir ils doivent offrir aux gens les choses qu'ils veulent voir. Si les gens veulent des meurtres, des viols, des télé-réalités et des potins ils en auront un char pis une barge!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 13:44

La paranoia? Que dire de l'épisonde de la grippe aviaire? Dans tous les salons, on ne parlait que de ça! On craignait la pandémie. On se débarrassait de la perruche, du serin au cas où...

Le monde n'est pas pire qu'avant. Au moyen âge on pendait, on écartelait, on torturait, on empalait sur la place publique. Et des viols, il y en avait partout. Aujourd'hui, on a l'impression que c'est pire parce que les médias nous bombardent avec ça. Et le petit qui joue au cowboys a appris ça en écoutant la télé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 13:48

The-NazZ a écrit:
Louve a écrit:
C'est comme le phénomène de la pub. Plus on te garoche dans la face le produit, plus les gens ont envie d'aller l'acheter. Or, si on entend jamais parler du fameux produit, on ignore qu'il existe et on achète autre chose.


C'est un phénomène très différent de la pub. La publicité est la pour créer un besoin, une envie chez le consommateur. En gros en pub tu apprends comment vendre à quelqu'un un produit dont il n'a pas besoin. Là on parle plus des médias qui répondent à une demande du public.

C'est triste, mais le sexe et la violence ça fait vendre, beaucoup. Et Québécor ou TQS n'ont rien inventé, ils ne font qu'offrir aux gens se qu'ils veulent voir. Si c'était des histoires de voisins qui se viennent en aide pour construire un cabanon ou Bob de Ste-Croix qui vient en aide à quelqu'un qui vient de faire un accident en auto qui fesaient gonfler les cotes d'écouter et vendre des journaux se sont ces histoires là qui nous seraient offertes chaque jour.

Il y a même des médias qui vivent pratiquement qu'avec le sexe, le crime et la violence. On peut penser à Allo-Police, ou Canal D qui nous offre 15 émissions par jour de décortacage de crimes pour être certain que chacun y trouve son compte.

C'est facile d'accuser les médias de tous les maux de la société mais ils sont en affaire et ont comme but de faire du profit. Pour faire du profit ils doivent vendre de la publicité. Et pour vendre plus de publicités, plus chères, ils doivent obtenir de meilleures cotes d'écoute. Et pour y parvenir ils doivent offrir aux gens les choses qu'ils veulent voir. Si les gens veulent des meurtres, des viols, des télé-réalités et des potins ils en auront un char pis une barge!

Quand je fais une comparaison avec le phénomène de la pub, c'est tout simplement pour dire que si on entend parler de quelque chose, on en parle ensuite. Que ce soit pour créer un besoin, ou pour dénoncer quelque chose, on en entend parler et on en parle. Le ti-cul voit deux boxers se taper dessus, il jouera à la boxe. Il voit deux amoureux se bécoter, il jouera au monsieur et la madame. Le maniaque regarde des films violents, pourquoi n'auraient-il pas le réflexe d'agir par la suite?
Revenir en haut Aller en bas
JoJo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:02

Parce que les individus "normaux" adultes sont supposés avoir développé des processus qui répriment les pulsions agressives ou primitives, Contrairement aux jeunes enfants. Pour reproduire un acte violent vu dans les médias, il faut que cet individu ait une tare à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:15

Je pense que c'est plus compliqué et plus subtile que ça.
Revenir en haut Aller en bas
JoJo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:27

Bien sûr!
Revenir en haut Aller en bas
ToujoursFrais
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 450
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:32

Bon retour Jojo. Je bannis le premier qui te fait du trouble.
Revenir en haut Aller en bas
JoJo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:35

vasodilatateur
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:46



Mais c'est quoi ces avatars là ?!!

C'est même pas un ventre de femme enceinte, c'est juste un beau petit cul blanc bien moulé.
Revenir en haut Aller en bas
JoJo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 14:58

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Lun 4 Aoû 2008 - 17:03

JoJo a écrit:
Parce que les individus "normaux" adultes sont supposés avoir développé des processus qui répriment les pulsions agressives ou primitives, Contrairement aux jeunes enfants. Pour reproduire un acte violent vu dans les médias, il faut que cet individu ait une tare à ce niveau.

Voilà. Les tarés ne réagissent probablement pas comme des adultes ''normaux''. ( Encore là... C'est quoi, être normal?)
Revenir en haut Aller en bas
LINK
Trouble Maker


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mar 5 Aoû 2008 - 0:04

Pour les risques chez les déviants latents, j'imagine que l'on peut considérer les tueries dans les écoles comme faisant partie de ces dommages collatéraux et ce, surtout si on considère que les médias nous font continuellement le décompte des morts, des comparaisons avec d’autre tueries, que l’on nous détaille la vie du tueur, que l’on nous détaille la tuerie jusque dans l’intimité des victimes et que finalement, on montre les amis et parents qui pleure les êtres perdues. L’être qui dans son salon écoute ce genre de reportage, le cœur déjà gonflé d’une rage qui ne demande qu’à sortir, c’est très réaliste de croire que l’on vient de lui donner un bel exécutoire à sa rage.

Pour ce qui est d’un crime non planifié à long terme, je me demande qu’elle est l’influence. Est-ce que le bombardement d’image agit indirectement sur l’inconscient tout autant qu’il agit sur le conscient pour les crimes planifiés ?

Mais aussi, comme le disait d’autre personne plus haut, les médias alimentent les peurs. La peur provient d’un inconnu dans l’analyse d’une situation par le cerveau. Pourtant, l’émission d’information par les médias ne réussit justement pas à éclairer les zones d’ombres. Et les médias réussissent à alimenter la peur comme ils alimentent la haine car cette dernière est souvent en réaction directe avec la peur.

Je laisse un lien sur la radio des milles collines, qui par la seule force de la (dés) information a réussis a coûter la vie à près d’un million de gens : http://fr.wikipedia.org/wiki/Radio_T%C3%A9l%C3%A9vision_Libre_des_Mille_Collines
Revenir en haut Aller en bas
nouliee
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mar 5 Aoû 2008 - 9:26

De tout temps, il y a toujours eu des crimes horribles et des déviances sexuelles (le bête du Gévaudan, l'homosexualité, le marquis de Sade...etc), je pense que c'est dans la nature de l'homme: posséder en lui, cette possibilité latente de dévier. Après entre en jeu, des facteurs tels que la sociabilisation, l'habitus, et la biologie; la déviance peut être d'ordre social ou génétique.
Mais actuellement, le problème serait plutôt, que nous vivons dans une société hyper érotisée, alors qu'on essaye d'un autre côté - notament au travers de l'Etat- censures, prises de positions...- de réprimer le sexe.
Dans tout ça les médias ne sont que des pantins, et la masse des veaux qui gobent tout.
Rien ne change, les protagonistes évoluent un peu au cours des siècles mais les principes, et les manipulations restent les mêmes.
Donc rien de neuf sous les tropiques!!!
Revenir en haut Aller en bas
TestDeGrossesse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mar 5 Aoû 2008 - 15:05

nouliee a écrit:
De tout temps, il y a toujours eu des crimes horribles et des déviances sexuelles (le bête du Gévaudan, l'homosexualité, le marquis de Sade...etc)

La machine homophobe vient de démarrer...
Revenir en haut Aller en bas
JoJo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mar 5 Aoû 2008 - 15:08

Gaucho n'est pas déviant.
Revenir en haut Aller en bas
cibiou
Trouble Maker


Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mar 5 Aoû 2008 - 15:18

nouliee a écrit:

Mais actuellement, le problème serait plutôt, que nous vivons dans une société hyper érotisée, alors qu'on essaye d'un autre côté - notament au travers de l'Etat- censures, prises de positions...- de réprimer le sexe.

des exemples de censure venant de l'état?
Revenir en haut Aller en bas
RonanFarfromKNKY
Trouble Maker


Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mar 5 Aoû 2008 - 15:35

la remise en cause des 35 heures, toujours plus d'heure sup....ça limite le temps consacré à la bagatelle quand même
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mer 6 Aoû 2008 - 4:29

TestDeGrossesse a écrit:
nouliee a écrit:
De tout temps, il y a toujours eu des crimes horribles et des déviances sexuelles (le bête du Gévaudan, l'homosexualité, le marquis de Sade...etc)

La machine homophobe vient de démarrer...

L'homosexualité est une déviance sexuelle, c'est pas être homophobe que de le constaté, une déviance dans le sens où c'est une pratique déviée de l'instinct de reproduction qui anome toute forme de relation sexuelle.

Testdegrossesse, tu ne cherche que le scandale et la provoque.
Revenir en haut Aller en bas
TestDeGrossesse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mer 6 Aoû 2008 - 11:26

Wikipédia a écrit:
Aucune organisation psychiatrique ou psychologique majeure d'Occident ne considère l'homosexualité comme étant une maladie ni un sujet d'intervention en tant que tel.

Je préfère croire à ça.

Toi et Nouliee êtes les mêmes, vous rêvez d'un jour où vous forcerez les gays à porter un triangle rose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mer 6 Aoû 2008 - 11:43

TestDeGrossesse a écrit:
Wikipédia a écrit:
Aucune organisation psychiatrique ou psychologique majeure d'Occident ne considère l'homosexualité comme étant une maladie ni un sujet d'intervention en tant que tel.

Je préfère croire à ça.

Toi et Nouliee êtes les mêmes, vous rêvez d'un jour où vous forcerez les gays à porter un triangle rose.


Certaines plantes et poissons changent de sexe afin de protèger l'espèce.Lorsqu'il y a surpopulation, des prédateurs, des maladies ou des mutations apparaissent ches les êtres vivants.Je crois que la stérilité et l'homosexualité sont des processus naturels d'équilibre.Il y à déviance dans le sens: qui s'écarte de la norme, la norme de perpétuation/préservation d'une espèce étant la proréation.L'adoption chez les couples homosexuelsn'est pas un palliatif puisqu'ils ne font que déplacer la progéniture, ils ne l'engendrent pas, tous comme les couples infertiles.

Et je crois que l'argumentation de Jam allait dans ce sens et non selon l'interprétation défensive que tu abordes.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mer 6 Aoû 2008 - 12:33

Je tiens à préciser que la perversion et la cruauté sont naturelles également puisqu'elles sont présentent dans notre société, autrement dit, argumenter de la légitimité de tel ou tel comportement parcequ'il est naturel n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Mer 6 Aoû 2008 - 12:34

TestDeGrossesse a écrit:
Wikipédia a écrit:
Aucune organisation psychiatrique ou psychologique majeure d'Occident ne considère l'homosexualité comme étant une maladie ni un sujet d'intervention en tant que tel.

Je préfère croire à ça.

Toi et Nouliee êtes les mêmes, vous rêvez d'un jour où vous forcerez les gays à porter un triangle rose.

J'ai pas parlé de maladie, j'ai parlé de déviance sexuelle, déviance par rapport à l'instinct de reproduction qui anime tout rapport sexuel relie bien.
Revenir en haut Aller en bas
TestDeGrossesse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Jeu 7 Aoû 2008 - 0:10

Les animaux aussi ont des fifs.
Revenir en haut Aller en bas
JoJo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Jeu 7 Aoû 2008 - 6:55

C'est pas un argument très valable.
Les animaux ont aussi des troubles comportementaux, n'importe quel homophobe te le répliquerait.
Revenir en haut Aller en bas
Arbiter Elegantiarum
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 785
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   Jeu 7 Aoû 2008 - 12:40

Le Jam a écrit:
L'homosexualité est une déviance sexuelle, c'est pas être homophobe que de le constaté, une déviance dans le sens où c'est une pratique déviée de l'instinct de reproduction qui anome toute forme de relation sexuelle.
Pas rétrograde, le mec ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La propagation virale des déviances sexuelles.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La propagation virale des déviances sexuelles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mystérieuse Epidémie Virale à Montpellier ?
» Meningite virale....
» Quelques conseils de base pour éviter la propagation des Virus
» une grosse fièvre !
» Entre joies et petits soucis: ma grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: