Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ToujoursFrais
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 450
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Lun 29 Oct 2007 - 16:40

Quebec exodus rivals mid-'90s stats
Out-Migration; 'Accommodation' debate may be behind departures

Allison Hanes
National Post

Monday, October 29, 2007

People are leaving Quebec in numbers not seen since the last sovereignty referendum or the language wars, according to recent migration patterns, leading some to wonder whether after a period of calm prosperity the debate over "reasonable accommodation" may be fuelling a new exodus.

Statistics Canada revealed 12,577 people left Quebec between April and June of this year, bringing to more than 40,000 the number who have moved away since mid-2006 -- months after the term first surfaced as a catch-all phrase for how far the francophone majority should bend to accept religious and cultural minorities.

Jack Jedwab, executive director of the Montreal-based Association for Canadian Studies, calls the latest departure figures "very" significant. Out-migration from Quebec peaked at close to 38,000 in 1996-'97 before tapering off in 2003, leading some to hope the tide had been stemmed.

"In effect it [2003] looks like a blip, because what's happened since then is not only have the out-migration flows turned upwards, they are again reaching fairly substantial heights," said Mr. Jedwab.

Given the federalist Liberals have formed the government since 2003, Quebec's economy is going strong and there is little chance of separation, Mr. Jedwab said the key variable now seems to be reasonable accommodation -- a topic being hashed out daily on live TV in public hearings.

"I think in the midst of this debate, people in minority communities are beginning to ask again, 'What does this mean for the future prospects of my children?' " said Mr. Jedwab. "The notion of 'us' and 'them' has moved to the forefront of Quebec's political agenda."

(...)

© National Post 2007

Source:http://www.canada.com/nationalpost/news/story.html?id=fcb4fa98-873f-4934-9de9-0fd794fafebd

------------------------------------------
Qu'est-ce qui devait arriver commence a se produire. Continuez a faire vos xénophobes à travers le Québec...

Sérieusement, on peut remercier l'ADQ pour avoir brasser de la marde, on voit ce que ca donne...
Revenir en haut Aller en bas
Daiva
Trouble Maker


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Lun 29 Oct 2007 - 17:09

C'est un raccourci intellectuel de dire que c'est le débat sur les accomodements raisonnables qui "nuit" au Québec. Qu'est-ce qui nuit vraiment dans les faits ? Que des gens prennent la liberté d'aller s'établir ailleurs parce qu'ils sont inconfortables avec un questionneent légitime sur l'attitude à adopter face au multiculturalisme, ou une nation en crise identitaire à cause des accomodements ?

Les audiences de la commission Bouchard-Taylor ont démontré entre autres que les immigrants qui ont quelque chose à dire sur les accomodements raisonnables se disent en général satisfaits de l'accueil qu'on leur fait au Québec, des services mis à leur disposition et de l'ouverture que l'on montre à l'endroit de leur culture. D'un autre côté, à l'exception de quelques dérapages connus en Abitibi, les commissaires n'ont rabroué aucun participant pour des propos fondamentalement racistes ou haineux. J'aimerais vraiment que quelqu'un m'explique à qui on essaie de faire croire que c'est mal de se poser des questions en tant que nation ?

Les québécois "de souche" ont vécu, au moins au cours des trente dernières années, en relative harmonie avec son immigration. Puis, dans les derniers mois, les gens ont commencé à prendre conscience de la relative injustice qui pouvait résulter de passe-droits accordés au nom de cultures ou de religions différentes, si ces derniers pouvaient primer sur la charte des droits et libertés. Ce qui serait anormal dans ce cas, ce serait de ne pas se questionner. De ne pas de demander jusqu'où on peut aller sans menacer l'équilibre sociétal.

Moi, quand on essaie de me faire avaler des informations à coup de statistiques, j'ai toujours de la misère à faire la part des choses: ça devient unilatéralement de la bullshit. La seule chose qui nuit au Québec à mon avis, ce sont les gens qui refusent de faire la part des choses entre la santé ethnographique d'un peuple et le racisme. Personne va me faire croire qu'on veut un jour avoir des ghettos comme les banlieues parisiennes et un messie qui propose de sauver la chose par profilage génétique et déportation en masse des immigrants.

Il me semble que c'est mieux de se poser les bonnes questions avant d'en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
Splatch...
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Lun 29 Oct 2007 - 23:43

Ceux qui se sentent les bienvenus restent, les autres choisissent de décrisser plutôt que d'emmerder le monde...

Good deal.
Revenir en haut Aller en bas
Daiva
Trouble Maker


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Mar 30 Oct 2007 - 9:18

C'est facile de résumer mes propos pour en faire de la démagogie, mais il reste que oui, c'est exactement ça. À seulement dix ou douze nuances près, c'est vraiment ce que je pense.

L'immigration demande un effort d'adaptation. Tu ne peux pas quitter ton pays d'origine et tenter de recréer cette même vie dans ta terre d'accueil - cet état d'esprit ne peut que mener à la ségrégation. Je pense que l'immigrant, même réfugié, doit d'abord faire un effort d'adaptation et d'intégration qui commence (à mon avis) par l'apprentissage du français - ne serait-ce que pouvoir pouvoir communiquer avec 82 % de la population du territoire. Certains accomodements ne font mal à personne et d'autres entrent en contradiction avec les droits fondamentaux de liberté et d'égalité qui ont constitué notre nation. À un certain point, je trouve légitime de protéger, en tant que nation, nos traits distinctifs avant d'accomoder les minorités religieuses. Ce n'est pas du racisme. Il faut arrêter de voir comme du racisme le fait de revendiquer notre droit à être et à vivre chez nous.

À partir du moment où les valeurs fondamentales d'un peuple sont menacées par certains accomodements (et là, je parle de l'ambulancier expulsé de l'hôpital juif et des femmes cachées du YMCA), il faut renoncer à le mettre en place. Si certains immigrants se voient brimés par cela, alors oui, il faudrait peut-être qu'ils songent à aller s'établir ailleurs, pour la simple et bonne raison que le Québec ne semble pas correspondre à leurs valeurs et à leurs besoins.

Je n'irais pas vivre dans un pays où je me sens dévalorisée en tant que femme, ni dans un pays où on m'imposerait un culte. Ici, on offre aux citoyens, à tous les citoyens, le droit à la liberté et à l'égalité. Les immigrants profitent de la sécurité sociale, ils ont droit à l'assurance-maladie, ils sont considérés comme des citoyens à part entière à partir du moment où ils en font la demande. Si certaines de ces libertés entrent en contradiction avec les valeurs et les croyances d'un nouvel arrivant, c'est malheureusement à lui de s'adapter. La nation n'a pas à se refaire chaque fois qu'il y a un mécontent.

De toute façon, la majorité des immigrants s'adaptent très bien et sont heureux de leur vie ici. Je ne vois pas pourquoi on capote avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Mar 30 Oct 2007 - 10:23

Je suis tout à fait d'accord avec Daiva. Cette histoire d'accomodements raisonnables est une tempête dans un verre d'eau. Il faut arrêter de capoter là-dessus. Moi, dans ma maison, j'ai des regles. J'adore recevoir! Je tolère que certaines personnes rentrent chez-moi s'ils respectent ma façon de vivre chez-moi. Sinon, ils prennent la porte! Pas plus long que ça. Quand j'ai voyagé, j'ai mangé ce qu'il y avait sur la table de mes hôtes et j'ai fermé ma gueule. S'il fallait que je cache mes jambes, mon visage , même si ça faisait pas mon affaire, je le faisais parce que je n'étais pas chez-nous.

Franchement, parfois je trouve que nous ,Québécois, sommes une nation de peureux qui se croient constamment menacé de perdre quelque chose si on ne fait pas un paquet de courbettes pour ne pas décevoir! Et pourtant, si les immigrés s'en viennent ici c'est parce que nous sommes acceuillants, c'est vrai! Mais, comme je le disais plus haut, chez-nous , c'est chez-nous. Et si je décide d'héberger quelqu'un et de l'acceuillir dans mon petit monde, je peux faire quelques accomodements. Genre, ne pas mettre des noix dans sa bouffe s'il est allergique. Mais je ne transformerai pas mon salon en salle de prière! Chez-nous, c'est chez-nous...
Revenir en haut Aller en bas
Daiva
Trouble Maker


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Mar 30 Oct 2007 - 11:42

Moi, ça ne me dérangerait même pas de transformer mon salon en salle de prières. Je ne suis pas croyante, mais la foi des autres ne me dérange aucunement: elle m'intéresse même.

Je ne suis pas prête à ravaler l'égalité des hommes et des femmes au rang de "technicalité" par contre. Et je vais m'attendre à ce que si je me montre accomodante, on le sera envers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Splatch...
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Mar 30 Oct 2007 - 11:53

Daiva a écrit:
Et je vais m'attendre à ce que si je me montre accomodante, on le sera envers moi.

Et c'est là que la bât blesse Daiva...

La plupart de ce qui demandent des accomodement ne sont pas prêts à en faire eux mêmes.

S'ils étaient prêts à nous accomoder, aurions nous besoin nous de les accomoder ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   Mar 30 Oct 2007 - 12:05

Daiva a écrit:
Moi, ça ne me dérangerait même pas de transformer mon salon en salle de prières. Je ne suis pas croyante, mais la foi des autres ne me dérange aucunement: elle m'intéresse même.

Je ne suis pas prête à ravaler l'égalité des hommes et des femmes au rang de "technicalité" par contre. Et je vais m'attendre à ce que si je me montre accomodante, on le sera envers moi.

La foi des autres ne me dérange pas non plus,là n'est pas le but de mon commentaire. Je trouve tres interressant d'ailleurs de découvrir la foi des autres . Et j'avoue que je suis croyante. Quand j'ai voyagé en Israel, j'ai trouvé particulièrement fascinant de découvrir tant de différentes croyances dans un même pays. C'est qu'il faut arrêter de penser qu'en arrivant ailleurs, on va imposer ses lois, sa foi, son menu, ect... le partage, ça se fait avec des règles. Comme un couple qui choisit de cohabiter, il faut établir des règles pour pouvoir partager le même espace en harmonie. Sinon, c'est le bordel! Ça compte pour ceux qui entrent chez -nous , mais ça compte aussi pour nous quand on va ailleurs. J'ai déjà vu des Québécois aux Etats-Unis, dans un magasin de musique, qui pêtaient une crise monumentale parce que le commis ne parlait pas francais! On n'est pas le nombril du monde quand même! Et les immigrants non plus! Et oui, si je me montre accomodante, comme toi, je vais m'attendre à ce qu'on le soit envers moi aussi.

Mais si je décide de m'en aller là où y a pas moyen d'être accomodée, c'est mon problème et je vais vivre avec. Si ça fait pas mon affaire, je reste chez-nous...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le débat sur les accomodements commence a nuire au Québec.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les accomodements raisonnables dans l'autre sens
» À trop vouloir aider, peut-on nuire à l'autre ?
» Nuire par la pensée
» Allaitement mixte
» Facteurs qui peuvent nuire au respect de nos signaux de faim et de satiété

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: