Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis T.

Aller en bas 
AuteurMessage
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2002
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Louis T.   Mer 15 Aoû 2018 - 21:43

La dernière niaiserie de la "gauche inclusive", des "antiracistes", nous vient de Louis T., qui n'est certainement pas le plus intelligent de son groupe.

La candidate du PQ Michelle Blanc suggérait à ceux qui envisageaient de voter blanc, de voter pour elle. Une blague bien sûr. Louis T, ce tata, n'a rien compris et aurait laissé entendre sur Twitter que c'était un peu comme du racisme...

Aujourd'hui, il rajoute que ce serait une blague "maladroite" de la part de madame Blanc, un manque de sens politique.

On n'en sort plus de ce fanatisme de débiles.

Heureusement des gars comme Martineau sont encore là, sinon ce serait un cas de déménagement, jusqu'à ce que ça se calme.

https://www.journaldequebec.com/2018/08/15/la-goutte-qui-fait-deborder-le-vase
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2002
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Louis T.   Mer 15 Aoû 2018 - 21:44

Des blagues bienvenues en réponse au mongole :

« Je dors dans des draps blancs, je dois être raciste. »

« J’ai regardé un film avec Michel Blanc, je dois être raciste­­­. »

« Quand Québec solidaire a dit qu’il fallait faire la lutte à la pauvreté, Louis T. a cru qu’il fallait lancer des roches aux pauvres. »

« Je voulais dire quelque chose à propos de Louis T., mais je ne m’en souviens pas, j’ai un blanc... »

« Quoi, tu préfères le sel au poivre ? Raciste ! »

« J’ai passé une nuit blanche, suis-je raciste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 4284
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Louis T.   Jeu 16 Aoû 2018 - 10:17

Une nuit blanche = party du KKK sur les amphétamines.

La gauche attaque nos libertés, principalement notre liberté d’expression. Ils veulent créer un climat de terreur pour quiconque n’est pas « patché » a gauche. Un QSien qui aurait dit la même chose que Michelle Blanc....il ne se serait rien passer. Ca achale la gauche des homosexuels comme Éric Duhaime qui brisent la ligne de la victimisation, et des trans je ne sais quoi comme Michel Blanc qui sont de droite et qui ne font presque jamais référence a leur identité sexuelle et qui n’embarque pas dans le package deal idéologique et la ribambelle de revendication.
Revenir en haut Aller en bas
dalporto
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 348
Date d'inscription : 05/05/2016

MessageSujet: Re: Louis T.   Lun 27 Aoû 2018 - 19:02

Mardi controverse!

Ça devient presqu'une tradition, je suis de nouveau pris dans un (mini) controverse. Alors, quelques mises au point. Smile

Dimanche, j'ai vu passer plusieurs fois sur Twitter l'image d'un nouveau slogan/publicité pour la candidate péquiste Michelle Blanc qui allait ainsi :

« Les gens qui veulent voter “blanc”, retenez que mon prénom, c’est Michelle. »

La publication avait déjà été effacé quelques heures auparavant par la candidate. J'utilise tout de même l'image qui circule en soulignant comment je ne peux pas croire qu'une candidate puisse manquer à ce point de jugement, de sensibilité et de flair politique.

Rapidement des gens commence à m'expliquer qu'il s'agit d'une expression, "voter blanc" parle d'abstention de voter et non de couleur de peau. Évidemment, j'étais au courant et connaissais bien l'expression. (Ben oui!)

J'ajoute donc un nouveau tweet sous mon premier pour clarifier. Expliquer que je suis au fait de l'expression. Que je sais très bien que Madame Blanc ne faisait pas un appel au vote ethnique, mais que je trouve niaiseux dans le contexte actuel de faire ce genre de blague, avec toutes les questions identitaires qui prennent autant de place dans la campagne et l'espace public.

À mes yeux, c'est d'une évidence qu'il s'agit d'un slogan maladroit. Le fait qu'elle l'ait effacé quelques heures plus tôt tend à me donner raison.

Plus tard dans la soirée, voyant comment mon tweet génère des discussions et de nombreuses personnes semblent toujours croire que j'accuse Michelle Blanc d'être une suprémaciste blanche, je décide de l'effacer. Pour le remplacer par un autre.

J'explique alors, une fois de plus, que je trouve le tweet niaiseux et maladroit, mais qu'il ne s'agissait pas d'une accusation de racisme de ma part. J'ajoute que j'aurais dû être plus clair et que mon tweet pouvait mal être interprété (je paraphase), j'ai donc décidé d'être bon joueur et de l'effacé. Qu'elle avait elle-même reconnue son erreur en effaçant le tweet et que j'avais été un peu vite à sauter à mon tour sur l'erreur.

Lundi matin, je me lève et constate que Sophie Durocher a écrit un texte sur moi dans le Journal de Montréal. Évidemment, le texte est partagé par tous les gens qui on déjà un préjugé défavorable envers moi. C'est normal, ça joue comme ça de tout les bords.

Partiseranie et tribalisme se mélangeant, on me tombe sur la tomate (c'est encore le cas, je reçois encore des dizaines de messages d'insultes ce matin, mais... c'est correct, c'est ça les réseaux sociaux Very Happy ).

Dans son texte, madame Durocher m'accuse d'ignorer l'existence de l'expression, d'être un ignare et de mauvaise foi (aussi d'être le Lider Supremo des Gauchistes qui ne fait rire que les subventionnés, mais bon, ce n'est pas l'object de ma réponse haha).

Le problème, c'est qu'elle écrit ça plus de 12 heures après toutes mes clarifications. Elle sait très bien que ce n'est pas le cas. Mais bon. Sophie m'aime pas. C'est réciproque. C'est de bonne guerre. Même s'il faudrait probablement que tout deux on élève un peu notre niveau quand l'on parle l'un de l'autre Very Happy

Elle m'accuse aussi d'avoir vu du racisme dans le tweet de madame Blanc. Voyez, peu importe le nombre de fois que je le répèterai, c'est ce que ceux voulant défendre madame Blanc retiendront. Parce que c'est la seule défense qui tient : Ce n'est pas un tweet qui se voulait raciste!

Et bien on est d'accord! Ce n'est d'ailleurs pas le point que je tentais de faire. J'en ai même discuté avec Madame Blanc par la suite, qui me signalait encore une fois comment jamais à son esprit, l'expression "voter blanc" pouvait avoir une connotation ambiguë.

C'est d'ailleurs une partie de problème. À mes yeux. C'est un sacré luxe (privilège?) que de ne pas réaliser que l'expression pouvait très mal paraître en ce moment. D'où mes accusations de manquer de flair politique et de sensibilité.

Alors voici, dimanche, plutôt que de traiter la candidate Blanc de niaiseuses et de faire un tweet qui pouvait porté à plusieurs interprétations (la raison pourquoi je l'ai effacé). Voici ce que j'aurais dû écrire :

Le slogan "Voter blanc", même si l'expression est consacrée, venant d'un Parti qui se voit taxé de xénophobie et d'instrumentalisation des enjeux identitaires (à tort ou à raison, la n'est pas le point) depuis des années, ainsi qu'une candidate qui subit le même genre d'accusations depuis un temps, ça me parait très maladroit comme blague.

C'est juste ça que j'aurais dû écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis T.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis T.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» Bléville - Rue Aristide Briand > Rue Louis Ganne
» Zabeth, André Louis
» Louis Beuve, Lettres à des amis aurevilliens.
» Le Havre - Rue Louis Jomier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: