Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Enseignants et enseignements en histoire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Dim 23 Sep 2018 - 22:55

sharl a écrit:

Plus est, pas certains qu'un étudiant d'origine indienne ou nigérienne  ou birmane ou slovaque du Secondaire IV va se passionner pour le Bas et le Haut Canada. Même pour un Québécois c'était chiant un max.

Plus ou moins que les mathématiques ou la science physique ? L'histoire concerne les personnes qui ont vécu dans le passé, et concerne aussi notre présent. C'est plus vivant que les math par exemple. Je suis certain qu'on trouverait bien des immigrants curieux de connaître notre histoire.

Moi ça m'emmerdais jeune. Mais depuis quelques années je la trouve fascinante, notre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Dim 23 Sep 2018 - 22:58

rocheminou a écrit:
... bon ben ferme ta gueule, t'as aucune idée de ce dont tu parles. C'est toujours comme ça avec toi, des théories, mais jamais rien  de concret. Continue à te défouler ici, petite chose, c'est pas mal ce dans le quoi tu es  meilleur.

Je sens un peu d'agressivité et de frustration. Je n'aurais pas touché un point sensible par hasard ?

On commence à se connaître avec le temps. Alors acceptes à mon tout, mes salutations distinguées.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 0:32

Ce qui est dommage avec Cantabile, c'est que la discussion n'avance jamais.

Son effort revient toujours à chercher comment il pourrait faire pour nous rabaisser le plus possible. Là dessus, il ne se pogne pas le beigne.

Ici il aurait l'occasion de me remettre à ma place avec des arguments. Mais il ne le fait pas. Il me suggère plutôt, avec une floppée d'insultes, un séjour dans une école défavorisée de Montréal.

Comme si ça suffisait. Comme s'il n'y avait pas d'espace à discussion. Comme s'il ne pouvait pas reconnaître que l'approche par compétence ait des failles. Comme si les enseignant qui étaient là avant la réforme étaient tous d'accord avec cette nouvelles vision de l'éducation. Comme si je n'avais que de la théorie et que sa "pratique" avait raison simplement parce qu'elle était "mise en pratique". En passant, ce sont des théoriciens des sciences de l'éducation qui ont mis en place cette approche par compétence. Donc pour ton accusation d'être trop théorique, tu pourrais peut-être insulter aussi les créateurs de ton mode éducatif.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7176
Age : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 8:48

sharl a écrit:


Mais les faits sont là, le multiculturalisme est la pensée maîtresse aujourd'hui -- au Canada et de plus en plus au Québec, notamment chez les jeunes québécois de souche idéalistes et de plus en plus en contact avec la nuée d'immigrants de leur âge dans les école.


Je pense que c'est en train de changer et que ça va changer de plus en plus.

Devant faire face à la réalité pratique que pose aujourd'hui le dogme du multiculturalisme, l'idéologie (car c'est bien de cela qu'il s'agit) commence à se lézarder. Aujourd'hui les contestataires (de plus en plus nombreux) sont ostracisés et traités de fascistes ou de racistes, mais l'argument d'éloignement ne tiendra plus très longtemps je pense.

Espérons que le contre coup idéologique qui je n'en doute pas va finir par arriver ne soit pas comme souvent le cas d'excès égal voir pire mais en sens inverse de' l'idéologie actuelle. Le risque étant une réaction extrême à un courant extrême. L'avenir nous le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7176
Age : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 8:50

rocheminou a écrit:
J'ai 2 années sur 3 du baccalauréat en histoire dans ma petite poche de jeans. Merci.

Mégalo, trouve-toi une vraie job pis tu pourras critiquer les autres après.

Ok je lâche le blogue à Pontiak...salut Joliette,  je pense que j'aurais aimé ça prendre une frette avec toé gros jambon.

Quelle est la raison de ta petite visite ici ?

1/ Tu passes régulièrement en "spy" et là t'as pas eu le choix de te connecter pour répondre ?
2/Quelqu'un qui vient ici est venu t'avertir de ce sujet qui te mettait en cause indirectement ?
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 17:51

L'émission de second regard d'hier parlait justement du fiasco en éducation. Le fiasco est que l'essentiel de l'effort en mis sur l'obtention du diplôme et pas tant que ça sur la formation citoyenne des jeunes. C'est à dire que, au final, il ne finissent pas le secondaire avec une base de culture générale satisfaisante. Il n'ont pas non plus une base d'esprit critique.

Les cours d'histoire devraient être en première ligne pour fournir ceci aux jeunes. Mais le ministère, les écoles, et les profs, semblent avoir abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 19:10

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:
sharl a écrit:


Mais les faits sont là, le multiculturalisme est la pensée maîtresse aujourd'hui -- au Canada et de plus en plus au Québec, notamment chez les jeunes québécois de souche idéalistes et de plus en plus en contact avec la nuée d'immigrants de leur âge dans les école.


Je pense que c'est en train de changer et que ça va changer de plus en plus.

Devant faire face à la réalité pratique que pose aujourd'hui le dogme du multiculturalisme, l'idéologie (car c'est bien de cela qu'il s'agit) commence à se lézarder. Aujourd'hui les contestataires (de plus en plus nombreux) sont ostracisés et traités de fascistes ou de racistes, mais l'argument d'éloignement ne tiendra plus très longtemps je pense.

Espérons que le contre coup idéologique qui je n'en doute pas va finir par arriver ne soit pas comme souvent le cas d'excès égal voir pire mais en sens inverse de' l'idéologie actuelle. Le risque étant une réaction extrême à un courant extrême. L'avenir nous le dira.

Le multiculturalisme est comme le communisme. Merveilleux en théorie, il ne fonctionne pas en pratique. Le problème, c'est qu'il y a une alliance entre le capitalisme et le multiculturalisme. Pour exister aussi fortement, le multiculturalisme s'appuie sur la force du capitalisme, triomphant depuis la chute de l'URSS.

Les grands capitalistes ne veulent pas d'identités nationales. Ils veulent simplement des travailleurs, membres de différentes tribus et divisés entre eux. Ils peuvent ainsi plus facilement diviser pour régner. Grâce à la venue d'immigration massive, ils diminuent la croissance de richesse de la classe moyenne. Les locaux acceptent de plus en plus de ne pas se syndiquer et des travails moins bien payés. Globalement parlant, ils nous font nous replier sur l'individu et la tribu, ou les groupes d'intérêts très spécifiques.

Les élections québécoises actuelles sont une démonstration de cette évolution des choses. Les chefs s'adressent moins aux Québécois dans leur ensemble qu'à différents groupes d'intérêts. Lisée tire dans tous les sens en essayant d'aller chercher les votes des solidaires, des gens de droite, des anglais, des souverainistes. À force de tirer dans tous les sens, il n'atteint aucune cible.

Récemment on nous parlait de la pénurie de main d'oeuvre au Québec. Personne ne disait aux entrepreneurs qu'ils devaient mieux payer leurs employés. Ils parlaient d'une même voix de l'immigration comme LA solution. C'est la plus évidente des facettes du multiculturalisme qui s'allie avec les entrepreneurs. Même les petites PME relativement insignifiantes participaient à cette propagande comme le chocolatier "Chocolats favoris".

MBC a écrit:
Pénurie de main d'oeuvre (déf.) : manque de gens pour nettoyer la vaisselle qui oblige, pour un temps, à payer décemment ceux qui le font.

16,50 $/h pour laver la vaisselle
https://www.journaldequebec.com/2018/09/24/1650-h-pour-laver-la-vaisselle
Revenir en haut Aller en bas
sharl
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 794
Localisation : Sur un nuage
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 20:06

Chose certaine, Mégalo semble beaucoup plus passionné par l'histoire que Canta.

Quant au multiculturalisme, deux choses.

D'abord, il est inéluctable. On vit et vivra de plus en plus dans une société mosaïque et la communauté initiale rétrécit comme peau de chagrin à vitesse exponentielle.

Maintenant, admettons que ce ne soit pas le cas. Cela ne change en rien, car la société d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celle du passé. Plus qu'un changement d'époque avec ses repères et relais historiques, c'est une mutation culturelle où ces derniers n'ont plus guère d'importance ou d'utilité.

Finalement, comme la religion, l'histoire deviendra familiale et communautaire, Comme chez les Juifs!


Revenir en haut Aller en bas
rocheminou
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Lun 24 Sep 2018 - 23:32

1) j’enseigne l’histoire et l’éducation à la citoyenneté, mais bon si Megalo dit que ça n’existe pas....
2) l’enseignement magistral occupe encore une bonne portions de nos cours d’histoire, mais bon si Megalo dit que ça n’existe pas...
3) megalo voudrait qu’on fasse des cours de propagande souverainiste....c’est pas ma job
4)l’histoire j’y baigne à chaque jour 365 par année, mais ouais Sharl ça ne m’intéresse pas....
5) megalo et sharl passent leur temps à rabaisser les profs et à sous-entendre que je suis mauvais là-dedans et ensuite se plaignent que je ne suis pas ouvert à la discussion....
6) je propose à Megalo de venir voir sur le terrain comment ça se passe réellement ...ben non hein vaut mieux rester avec ses à priori et ses préjugés idiots....


Et Megalo semble bien des affaire, mais n’est pas grand chose dans les faits.

Moi ? Je ne semble rien et je ne suis rien. J’ai une job que j’aime, des enfants et une blonde adorables, on a un revenu confortable....bref on a une belle vie. C’est pas mal ça qui est le plus important à mes yeux. 95% de l’humanité voudrait avoir la même situation. Pour le reste je vous laisse à vos élucubrations et à votre radotage stérile. Vous pouvez retenir une chose....ce sera ma dernière intervention à tout jamais dans ce lieu virtuel. Bonne continuation....
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7176
Age : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Mar 25 Sep 2018 - 3:03

sharl a écrit:


D'abord, il est inéluctable. On vit et vivra de plus en plus dans une société mosaïque et la communauté initiale rétrécit comme peau de chagrin à vitesse exponentielle.


Probablement oui à long terme nous allons plus vers une culture globale que vers le multiculturalisme, pour autant ralentir le phénomèe me semble éviter de grandes souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7176
Age : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Mar 25 Sep 2018 - 6:09

rocheminou a écrit:


Vous pouvez retenir une chose....ce sera ma dernière intervention à tout jamais dans ce lieu virtuel. Bonne continuation....


si j'avais reçu un dollars à chaque fois que tu as dit ça...

Au revoir Rocheminou et bonjour à ton futur nouveau pseudo...
Revenir en haut Aller en bas
sharl
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 794
Localisation : Sur un nuage
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Mar 25 Sep 2018 - 9:33

Quelle susceptibilité!

En partant, j'ai reproché à Mégalo de chercher noise à Canta.

Puis j'ai essayé d'élever le fil et le placer sur une base solide; soit l'enseignement de l'histoire dans la société multiculturelle d'aujourd'hui.

Parce qu'il s'agit d'une "révolution" dans l'enseignement de cette matière; l'histoire étant le devoir de mémoire et le liant essentiel de notre communauté traditionnellement identitaire ou nationaliste.

Comme à son habitude Canta élude toute question impliquant une certaine profondeur, même si elle touche ce qu'on peut présumer être son principal centre d'intérêt et champ d'expertise. Ce qui a de quoi laisser perplexe. Cette perplexité factuelle et objective de haut niveau n'a rien d'une basse attaque personnelle -- prétexte argumentaire simplet de miséreux.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Mar 25 Sep 2018 - 14:52

Bye Canta !

Ton passage nous fait toujours plaisir. Tu reviendras nous traiter de raciste et de bons à rien aussi souvent que tu voudras. Tes propos ont le don de nous faire réfléchir. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2058
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Mer 21 Nov 2018 - 14:54


Un autre sujet dans la même veine. La révision des manuels d'histoire pour faire plaisir à quelque minorité qui voudrait réécrire les livres pour les faire bien paraître.

On est en train de faire avec l'histoire une discipline aseptisé, édulcorée, et nous perdons toute l'intelligibilité de la trame de notre histoire nationale pour se perdre dans des histoires de tout groupe de pression qui réussi à imposer son agenda.

https://www.ledevoir.com/societe/education/541673/histoire-une-revision-contestee?fbclid=IwAR3hckA1RqDowMy_reCpKHiP1cJpMq7JP7tt1RUv0I2ISEyKAKCZOqyPGLg
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7176
Age : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Mer 21 Nov 2018 - 18:10

C'est marrant parce que j'ai l'impression depuis quelques temps que l histoire est devenu un enjeu majeur de l'éducation et des médias cme moyen de formater la société en adaptant en permanence la relecture et l'apprentissage de l'histoire au regard des enjeux de société d'aujourd'hui de façon assez similaire à ce qui est décrit dans ne roman 1984.

Il y a un gros débat dans ce genre actuellement en France notamment au subet de Pétain et du gouvernement de Vichy, responsabilité engagement etc...

On revlit en France notre histoire sous une optique étrangère, la France est le fruit de l'immigration, la France est coupable tout ça dans le but de mieux accepter l'étranger et l'immigration non choisi.

Je pense que ça finira par péter. Le mensonge et la manipulation ont des limite et quand la.population crédule aura compris les 30 ou 40 ans de baratin et d'arnaque historique revisité dans un but politique, non seulement le peuple ne croira plus rien ni personne mais surtout vexer, humilié et floué il fera tout péter...
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 4412
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Ven 30 Nov 2018 - 6:12

Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7176
Age : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   Ven 30 Nov 2018 - 7:28

Il y a trop de mâle blanc francophone au Québec et la seule histoire qui vaille la peine d'être enseignée aux enfants est l'histoire du Québec vu de l'extérieur ou de ceux qui ont perdu, les anglophones et les autochtones.

Le Québécois a une vision biaisée de l'histoire, par contre les anglophones eux ils ont la vision juste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enseignants et enseignements en histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enseignants et enseignements en histoire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: