Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Québec Solidaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Québec Solidaire   Mar 12 Sep 2017 - 21:01

Y serait temps de rentrer dans ce petit parti et de lui faire mal. La CAQ et le PLq ne le font pas pour des raisons stratégiques. C'est au PQ de mener la charge.

Caricature de démocratie

Pierre-Alain Cotnoir a écrit:
S’il y avait un parti dans les limbes pour les pratiques démocratiques, c’était bien Québec solidaire lors de son congrès de mai 2017. Car jamais en 40 ans de militantisme n’avais-je participé à une assemblée délibérante où il n’y avait pas un micro à l’intention des POUR et un autre à l’intention des CONTRE en plénière. Au congrès de QS, on avait plutôt droit à un micro pour les HOMMES, un autre pour les FEMMES et un troisième pour les PAS DE GENRE. Comme si les opinions sur des propositions pouvaient être déterminées par le sexe des intervenants ! De sorte que nous avons eu droit à des débats complètement déséquilibrés, sans contrôle du nombre d’interventions pour ou contre les propositions soumises au débat. Je le sais, j’y étais en tant que délégué.

Je le répète, je participe depuis des lustres à des assemblées générales délibérantes dans des organisations démocratiques tant en économie sociale que dans le milieu communautaire. Or, nulle part ailleurs n’ai-je vu une telle caricature de démocratie semblable au congrès printanier de QS. Alors qu’au congrès du PQ auquel je viens d’assister en tant qu’invité provenant du milieu coopératif, j’ai vu des discussions en plénière où l’équilibre du nombre d’interventions POUR et CONTRE était scrupuleusement respecté, évidemment quand il y avait débat, le tout se déroulant de manière policée au micro désigné pour chacun des deux types d’intervention comme ça se fait partout ailleurs… Sauf à QS.
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/507766/caricature-de-democratie


Joseph Facal a écrit:
l était une fois un pays qui possédait des réserves de pétrole parmi les plus abondantes du monde.
En plus du pétrole, son prési­dent nationalisa aussi de larges pans de l’industrie.
Sans la motivation provoquée par la concurrence, la productivité s’effondra.
Spirale
Forcément, il y eut des pénu­ries. Comme certains biens étaient devenus rares, leur prix explosa.
Dans l’espoir de freiner cette inflation, on gela les prix de certains biens de base.
La pénurie s’accentua encore puisque des entreprises cessèrent­­­ carrément de fournir ces biens.
Pourquoi ? Parce que le prix auquel on les forçait à vendre ne couvrait pas leurs coûts de production.
Quand le prix du pétrole, qui fournissait au gouvernement 95 % de ses revenus, chuta, le défi­cit explosa, d’où rationnement de l’eau et de l’électricité.
Le gouvernement eut alors la brillante idée d’imprimer de la monnaie, ce qui lui fit perdre sa valeur.
Je n’invente rien. C’est ce qui se passe au Venezuela.
L’inflation devrait dépasser les 1000 % cette année. Au marché noir, le taux de change pour le dollar américain est 900 fois supérieur au taux officiel.
La pénurie de médicaments a fait augmenter de 66 % en un an le taux de mortalité lors des accouchements; 75 % des Vénézuéliens ont perdu­­­ du poids dans la dernière­­­ année.
Le revenu par habitant est retombé au niveau des années 1950. La glissade depuis 2012 est la plus brutale de toute l’histoire de l’Amérique latine.

Joseph Facal a écrit:
Pourquoi je vous raconte cela ? Quel rapport avec nous ?
L’effondrement du Venezuela n’est pas le résultat d’une catastrophe naturelle. Quant à la baisse du prix du pétrole, elle a affecté tous les pays producteurs.
C’est un effondrement provo­qué par l’application de politi­ques folles, délirantes, absurdes, contraires à toutes les lois de l’économie, qui ont échoué partout où elles ont été implantées.
Or, les mauvaises idées ont souvent la vie dure, traversent les frontières et prennent des couleurs locales.
En fin de semaine, je me pinçais en lisant le programme économique de Québec solidaire.
Le Québec n’est évidemment pas le Venezuela, mais l’extrême gauche propose partout le même funeste poison économique : étatisme, contrôles, hostilité à l’initiative individuelle.
Fou raide
L’industrie minière et l’industrie forestière passeraient sous le contrôle de l’État.
La semaine de travail serait réduite de 35 à 32 heures, mais sans baisse de salaire !
Les REER et les régimes de retraite privés seraient remplacés par un seul régime de retraite public.
L’éducation serait entièrement gratuite à tous les niveaux, y compris à l’université.
Le droit de grève serait étendu, mais le lock-out serait interdit.
Les immigrants qui ne sont pas citoyens canadiens auraient le droit de vote après deux ans de résidence.
Pendant que Québec solidaire sermonne tout le monde, on ne s’attarde guère aux idées économiques absolument délirantes d’un parti devenu un joueur significatif.

http://www.journaldemontreal.com/2017/09/05/quand-la-gauche-devient-folle
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Québec Solidaire   Sam 16 Sep 2017 - 9:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Québec Solidaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau groupe d'achat solidaire ixelles/schaerbeek
» banque solidaire?
» Réveillon Solidaire de Saint-Sylvestre
» Un conte de Noël solidaire
» Fédérations Régions & Peuples Solidaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: