Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Ok, fuck GND.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Dim 23 Avr 2017 - 19:49

Super bon message Mégalo.

En posant les bonnes questions, on peut facilement déjouer les rhétoriques fourbes. Avec un peu d'analyse, on se rend compte que souvent, il y a des opinions package deal, qui sont supposés aller ensemble où si on reconnaît A, ça implique qu'on reconnaît B, alors que ce sont souvent deux choses indépendantes qui ne sont pas du tout liés.

C'est avec des «package deals» artificiels qu'on piège des gens ou qu'on leur fait dire ce qu'ils ne veulent pas. Ou alors, ils ont peur de se commettre sur quelque chose, de crainte qu'on leur fasse dire autre chose. Souvent, les supposées incohérences des gens sont simplement le résultat d'une mauvaise analyse des choses, et de ne pas respecter le principe de «ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain».

En d'autres mots, les seules concepts qui s'opposent réellement, ce sont des antonymes, genre chaud/froid, ou haut/bas. Mais dans le discours public, on oppose souvent des trucs qui ne sont PAS des antonymes.

Check ben ça-->

megalomarc a écrit:
Victor a écrit:

La discussion entre lui et Dogma est l'exemple parfait de ce que dont je parle à l'autre page, avec la minorité multiculturaliste, et la minorité anti-multiculturalité qui entretiennent la confusion pour capter leur part de la majorité de la population. Puisque la majorité est contre le multiculturalisme, mais pas contre la multiculturalité, ce que ça prend c'est quelqu'un qui fédère tout cela, en faisant les bonnes distinctions.

On dirait que tu essaies de baliser ce qui est acceptable ou non acceptable entre deux positions et de diriger la majorité au milieu. Je comprend la frustration du Le Grand Leader dans cette optique là. Parce que c'est comme si on mettait les "fanatiques" de chaque camp dans leur coin pour chercher à dégager le bon sens au milieu.  

En fait, il y a beaucoup plus que deux positions, puisqu'il y a autant d'opinions qu'il y a de personnes, mais comment je vois ça, il y a vraiment 2 «coches», qui séparent les opinions diverses en trois sections.

La manière qui serait la plus précise pour déterminer l'opinion des gens prendrait genre, un questionnaire de 90 questions ou plus, avec toutes sortes de cas d'espèce. Mais il y a somme toute trois catégories principales.

Citation :

Il semble pourtant que la ligne entre multiculturalisme et multiculturalité ne soit pas si facile à tracer. Il y a des zones de flous et de gris entre les deux concepts.

Par exemple, comment doit-on gérer l'immigration si on adhère à la multiculturalité ? Au multiculturalisme ?

Les politiques d'immigration (nombre d'immigrants reçus) sont relativement indépendantes de cette question là (j'essaie de séparer le plus possible les choses que ne sont pas nécessairement liés, un peu comme avoir plusieurs facteurs plutôt qu'un seul ou quelques uns. Ça donne une image plus précise et détaillée).

Imagine un diagramme de Venn (mais avec un espace central qui représente 60 à 80% des populations occidentales).



Le premier cercle, ce sont les anti-multiculturalistes, et le deuxième cercle, ce sont ceux qui ne sont pas contre la multiculturalité. La majorité des gens se retrouve dans les deux cercles, sauf les multiculturalistes (genre Dogma) d'un côté, et les anti-multiculturalité (genre le Jame).

Pour moi ces deux opinions sont légitimes, mais je dis juste qu'elles sont minoritaires.

Dans les choses vraiment liées entre ça et l'immigration, on peut dire ce qui suit:
- Les multiculturalistes s'opposeront par principe à toute sélection des immigrants en fonction d'un bagage culturel similaire, pour eux, toute culture s'équivaut et sélectionner en fonction du bagage culturel est xénophobe (Charles Taylor).
- Les multiculturalistes auront aussi tendance à ne pas préconiser des politiques d'intégration culturelle ou à les désengager en prétextant des économies de fonds de tiroirs (PLQ).
- Les multiculturalistes seront généralement partisans d'un taux élevé d'immigration (mais ce n'est pas une nécessité idéologique) et opposé à la baisse des seuils.

Ceux qui ne s'opposent pas à la multiculturalité (cette catégorie inclut tous les multiculturalistes, mais aussi une large partie des anti-multiculturalistes) sont libres sur ces trois enjeux. Mais la plupart des gens sont contre l'opinion multiculturaliste sur ces enjeux, et préfèrent sélectionner, encadrer, intégrer, et baisser les seuils d'immigration.


Citation :

Et si on souhaitait ne pas adhérer à la multiculturalité, est-ce que ça ferait de nous des racistes ?

Absolument pas. L'accusation de racisme est lancée pour faire taire les avis contraire. Par contre, les racistes sont probablement tous contre la multiculturalité, mais pas nécessairement non plus (un raciste qui souhaiterait la politique du pire pour soulever la population ou un raciste anti-blanc). Même au sens le plus large acceptable, le raciste ne concerne pas vraiment les questions culturelles. Il peut se déguiser sous un discours identitaire ou de culture commune, mais on ne peut pas déduire du racisme à partir de ces discours.

Citation :

Je suis allé au Mexique dernièrement. J'ai trouvé ça extraordinaire. Même à Mexico, ville de dizaines de million d'habitants, il n'y a essentiellement que des Mexicains. Je me suis réjoui d'avoir accès à leur culture, à leurs coutumes. J'aimerais mieux que ça reste comme ça, au lieu de devenir un pays qui comprendrait toutes les autres cultures du monde, mais en bâtards. Je trouve que la richesse du Mexique est plus facilement accessible comme ça.

Bien d'accord.

Aussi, tu remarqueras que le multiculturalisme n'existe pas ailleurs qu'en occident. Le Mexique est un pays d'émigration, et de nombreux mexicains partent pour les É.U. S'il devenait plus attractif économiquement, la multiculturalité augmenterait rapidement à Mexico. Mais soit elle serait absorbée par la culture commune, soit elle serait exacerbée par une politique multiculturaliste, mais ça serait étonnant.

Citation :
Je ne suis pas comme Pontiak, je respecte les religions. Ce que je veux protéger, ce sont les cultures, les manières de vivre, les patriotismes. Avec la multiculturalité, on est en train de créer un monde occidental où tout est partout semblable. C'est un appauvrissement culturel.

C'est vrai en partie, mais la multiculturalité due à l'immigration peut se résorber. Le Québec a accueilli 35 000 boat people vietnamiens, et ils ont donné des noms québécois ou bilingues (genre Kim) à leurs enfants et se sont super bien intégrés. C'était un apport massif de multiculturalité dans le Québec des années 80, mais il n'y avait pas encore la politique multiculturaliste.

Est-ce que les vietnamiens ont réellement affaibli la culture québécoise et l'ont rendue moins différente que les autres cultures du monde? Pas sûr, pas sûr.


Citation :
Donc je respecte la tribu française qui aimerait rester française et s'inquiète de voir s'éroder sa force culturelle sur son propre territoire.

Parfaitement d'accord.

Mais je réponds deux choses:

1) La multiculturalité est peut-être moins l'ennemie que le multiculturalisme, qui est une doctrine largement imposé par l'influence anglo-saxonne (et là-dessus, Le Grand leader marque un point. Si j'ai dis que le multiculturalisme était inexistant en France, il l'est dans les politiques officielles et les traditions, mais pas dans les discours et les influences , et si c'est Macron l'anglophile qui emporte le 2e tour, ça pourrait passer à la 2e vitesse).

2) La multiculturalité est un phénomène qui est là pour rester. Le seul qui avait un discours lucide sur le sujet, c'est Mélenchon, qui dit «occupons-nous des CAUSES des migrations». Cessons de vendre des armes, de lécher le cul des Saouds, occupons-nous de paix, des changements climatiques, et du transfert de technologies vertes aux pays du sud pour que leurs habitants aient envie de rester. Il a bien raison de dire que personne n'aime ça s'expatrier et risquer de mourir sur la mer ou par des bandits de grands chemins, tout quitter, ceux que l'on aime et les territoires où sont nos racines. S'ils le font, c'est parce que leur situation est devenue insupportable. Ériger des murs et envoyer des familles se faire noyer dans la mer est impossible. Il faudrait que ça soit en permanence, tu vois le protrait? Un cauchemar total. Nous sommes dans une situation où les migrations vont augmenter de plus en plus, et noyer l'Europe, tant que les disparités ne se seront pas un peu amoindries. Parti comme c'est là, l'Europe va devenir beaucoup plus pauvre et violente, jusqu'à être à peu près à égalité avec les conditions dans le sud, avant que ça s'arrête naturellement.

Et pourtant, même le plus minime espoir de survivre et d'améliorer son sort et celui de sa famille est suffisant pour que les gens restent chez eux. Pour le seul prix de la méga-bombe lancée sur l’Afghanistan l'autre jour, on aurait pu éduquer et donner un repas à tous les enfants afghans pendant un an. Les vrais traîtres à l'occident et à l'héritage culturel occidental, ce sont le 1% qui s'accapare tout, et qui met le monde à feu et à sang.

Citation :

C'est dans ce sens là qu'on comprend que le concept de multiculturalité n'est pas le bon pour définir qui sont les "méchants". Je suis pour une multiculturalité dans le monde, pas chez moi. S'il y avait une multiculturalité partout, ce serait finalement une sorte d'uniformisation culturelle mondiale.

Il n'y a pas vraiment de "méchants". La plupart des gens ont des opinions qui leur sont chères, des principes fondamentaux, et qui semblent contredire les principes fondamentaux des autres, mais la plupart du temps, ils ne se contredisent qu'en trompe-l'oeil, à cause de package-deal idéologiques. La plupart des principes fondamentaux de la plupart du monde pourraient très bien coexister dans une approche cohérente et visionnaire.

p.s. n'oublie pas de laisser allumer ton radar à bullshit. S'il y a de quoi que tu trouves illogique ou mal fondé, pose une question ou contredit-le.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Dim 23 Avr 2017 - 21:33

Victor a écrit:
Pour le seul prix de la méga-bombe lancée sur l’Afghanistan l'autre jour, on aurait pu éduquer et donner un repas à tous les enfants afghans pendant un an.

Ça me semble totalement exagéré, je te donne même a toi même un budget de 16 million pour éviter toute corruption possible, tu nourris pas 1000 fois 6 million d'enfant, c'est 6 milliards de repas. Même a 10 cenne par repas, ça reviens a 600 million + les frais d'organiser le tout.

Imagine maintenant le prix d'une année d'éducation pour 6 million d'enfant (J'ai le cut off chez les moins de 14 ans pour enfant).....

Le budget annuel d'éducation en Afghanistan (au niveau national, je sais pas si y'ont des dépenses en éducation régional/municipal) en 2016 était de :
https://iwaweb.org/wp-content/uploads/2015/12/Designed-Policy-Brief-BTAP-Public-Hearing-Event-30-Nov-2015-11.pdf

946 million, 16m de plus aurait pas fait de tord, mais pas payé la facture. L'Afghanistan reçoit déjà plus de 2.5 milliard en dons Internationaux annuellement (des état-unis), proche de 5 milliards avec l'aide militaire, 16m de plus ne serait pas un si gros changement.
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Lun 24 Avr 2017 - 14:12

Bien joué! mais je pense que le chiffre parlait du coût de l'ensemble du projet de cette bombe (recherche, développement, simulation, fabrication, essais, sécurité, etc.) et non pas du coût unitaire. Et peut-être parlait-il de la province afghane en question. J'ai repris cette image parce que ça flashait, mais j'aurais dû vérifier.

Mais on peut aussi prendre des chiffres mieux établis et le portrait est encore plus scandaleux.

Budget défense:
États-Unis 597,50
Chine 145,8
Arabie saoudite 81,8
Russie 66,5
Royaume-Uni 56,2
Inde 48
France 46,8
Japon 41
Allemagne 36,7

En tout on approche sûrement du 1000 milliards.

Or,
«Une crise alimentaire affecte présentement une douzaine de pays d’Afrique de l’Est. Parmi eux, la Somalie, le Nigeria, le Yémen et le Soudan du Sud sont en état d’alerte. L’ONU a déclaré que 4,4 milliards de dollars doivent être amassés au printemps afin de prévenir la mort de plus de 20 millions de personnes, la pire crise depuis la Seconde Guerre mondiale. »

C'est une fraction infime du budget défense des É.U. de 597$.

Je te suggère cette émission avec Jean Ziegler de la FAO, ça rejoint pas mal nos deux conversations (avec la spéculation sur les denrées) : http://ici.radio-canada.ca/tele/entree-principale/2016-2017/segments/chronique/19504/famine-mondiale-solutions

Mais en tout cas, si on veut éviter les migrations massives pour sauver le caractère culturel unique de l'Europe, il va falloir s'attaquer aux sources de ces migrations (famines, guerres, changements climatiques, etc.) et agir avec un vrai leadership.

La situation actuelle n'a aucun sens. Au sortir de la 2e guerre mondiale, ce n'est pas du tout vers cela que l'humanité s'enlignait. En simplifiant, toute cette merde est juste imposée par une infime petite élite financière qui ne veut accumuler sans partager, c'est débile.
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Lun 24 Avr 2017 - 15:33

Et d'ailleurs, pour Le Grand leader, voici que Mélenchon est accusé lui-même de racisme et d'islamophobie.

Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Lun 24 Avr 2017 - 15:47

Victor a écrit:

Mais en tout cas, si on veut éviter les migrations massives pour sauver le caractère culturel unique de l'Europe, il va falloir s'attaquer aux sources de ces migrations (famines, guerres, changements climatiques, etc.) et agir avec un vrai leadership.

Absolument, mais ses problèmes la ne se règles pas avec des chèques malheureusement (se serait fait), l'instabilité politique, les guerres qui rendent les transports et l’électricité constante difficile sont de grand problème de famine, il se gaspille plus de nourriture en Afrique avant son arrivé au consommateur qu'en Occident.

Ses problèmes la famines et guerres, on probablement besoin d'un budget militaire pour agir.

La plupart des images choque, avec X% de tel dépense on réglerait tel problème sont habituellement complètement farfelu. C'est souvent des montant 10 fois plus petit ou encore moins par habitant que ce qui a été investi en Haiti (ou nos réserve Amérindiennes) et c'est loin d'être réglé la bas.

Pire, c'est souvent même moins que l'aide International que le pays reçoit des États-unis le chiffre qu'ils vont mentionner.

Généralement il faut une culture qui investi bien son capital et sous un certain seuil de corruption (Europe après la deuxième guerre, japon, Corée du Sud, les Indiens de l'Inde, Lac Mégantic) pour qu'on puisse régler la situation avec un chèque.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6525
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 25 Avr 2017 - 1:41

Tu as trouvé, la vidéo qui nourrit l'hypothèse que tu soutiens.
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 25 Avr 2017 - 16:47

Chuck: personne ne dit qu'on peut régler une situation difficile avec un simple chèque. En revanche, on ne peut pas régler une situation si les ressources suffisantes ne sont pas là, et pire, si des ressources énormes sont investies dans des causes du problème.

Des systèmes d'aide peuvent gaspiller des sommes hallucinantes en pure perte, alors que d'autres projets peuvent faire des miracles avec un budget minuscule.

As-tu consulté l'entrevue avec Ziegler?

Le Jamme: Mon "hypothèse" (plutôt ma lecture de la situation) est que Mélenchon n'est ni multiculturaliste, ni islamophobe-raciste. Il est situé au milieu, à l'entrecroisement des cercles, comme la majorité de la population.

J'ai entendu un autre exemple à Radio-Canada ce midi qui était frappant. La chaîne publique a pour mandat de vanter le multiculturalisme enchâssé dans la constitution canadienne, et c'est pire depuis l'élection de Trudeau. La journaliste parlait du voile en disant que le projet du PQ était contre le voile, et que les québécois qui supportaient le projet étaient contre le voile en lui-même, qu'ils décrétaient que c'était un signe de soumission des femmes, sans égard à la volonté ou non de la personne qui le porte. Le sous-entendu était clair: le voile n'est qu'un objet culturel et ceux qui s'en méfient sont contre toute forme de diversité culturelle ou particulièrement celle provenant des pays arabo-musulmans.

Alors que le problème n'est pas là du tout. Le projet du PQ qui ralliait 75% de la population n'était pas contre le voile en tant qu'objet culturel, mais contre la soi-disant obligation de le porter en tout temps et en tous lieux, devant faire plier les codes vestimentaires de la fonction publique.

Je comprend les réserves contre la multiculturalité, le message de Mégalo sur sa visite au Mexique, et je reprend en partie ces exemples dans d'autres conversations. Pour moi, l'État est justifié d'agir pour encourager et privilégier la culture commune et historique, selon moi par incitation et non par coercition. Mais j'accepte quand même très bien que des gens puissent décider de porter le voile, le chapeau melon ou le sombrero dans la rue.

Alors le débat "pour ou contre le voile" met dos à dos les multiculturalistes et les anti-multiculturalité, laissant une grande partie de l'opinion publique orpheline et déchirée entre ces deux tendances. C'est deux opinions légitime, mais un faux dilemme parce qu'il existe une troisième voie.

Et je suis convaincu que si on laisse au voile les mêmes droits qu'au chapeau melon, sans privilèges particuliers, et qu'on investit plutôt dans la valorisation de nos cultures, l'intégration culturelle et professionnelle (par exemple, à travers des stages professionnels dans les régions loin des grands centres) qu'on valorise culturellement des modèles de personnes musulmanes très franco-françaises (ou québécoises, pour ici), sans voile et qui s'identifie pleinement à son peuple et non à son origine ethno-religieuse, ce sera bien suffisant pour préserver le patrimoine culturel des peuples d'occident par rapport au voile (pour prendre cet exemple). Mais ça, c'est purement mon opinion, sujet à débat.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6525
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 25 Avr 2017 - 17:50

On ne peut pas interdire de morter le voile dans la rue sur le lieu public (enfin je ne mense pas), c'est jjste que pour moi ce n'est pas un truc annodin, c'est presque un vêtement provocateur, indécent une revendication manifeste culturel d'un truc fondamentalement pas de cvez nous et à ce titre c'est une provocation. L'aspect soumission est réel mais secondaire à mes yeux.

Je ne suis donc pas pour l'interdiction du voile mais pour le drpit légitime de dénoncer et ostraciser les gens qui le porte comme un geste militant d'une culture et d'une idéologie que je n'aime pas et sue je rejeette.

Et tampis si ça froisse des millions de français musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 25 Avr 2017 - 19:40

Victor a écrit:

As-tu consulté l'entrevue avec Ziegler?

Non mais je vais le faire.

Victor a écrit:

personne ne dit qu'on peut régler une situation difficile avec un simple chèque.

Pas toi (certainement) mais oui tu entends ça, si les gouvernement prendrais 1% des budgets mondiaux militaire y'aurait pu tel problème, laissant sous-entendre que ça fonctionnerait s'il essayait, rien n'est moins sur et ils mettent bien plus que 1% des budgets militaires a essayer de régler des problème présentement pour le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 2 Mai 2017 - 1:58

Victor a écrit:

Le premier cercle, ce sont les anti-multiculturalistes, et le deuxième cercle, ce sont ceux qui ne sont pas contre la multiculturalité. La majorité des gens se retrouve dans les deux cercles, sauf les multiculturalistes (genre Dogma) d'un côté, et les anti-multiculturalité (genre le Jame).


Pour moi ces deux opinions sont légitimes, mais je dis juste qu'elles sont minoritaires.

Oui j'avais bien compris ça. Mais pour ma part, je penche plus du côté du Le Grand Leader. J'aimerais ne pas me faire cantonner dans une minorité d'excités anti-multiculturalité. Tu le sais bien, ça reviendrait rapidement à nous définir comme racistes par ceux qui ne feront pas les nuances.

À moins que je comprenne mal le concept de multiculturalité, parce que je ne suis pas contre une certaine multiculturalité. Mais je suis contre une multiculturalité qui, ultimement, ne viendrait pas se greffer au tronc commun québécois. Ça implique nécessairement un contrôle du nombre d'immigrants qui arrive ici, de même qu'une évaluation de la capacité des immigrants à s'intégrer au tronc commun. Il me semble que nous pourrions créer objectivement un profil d'immigrant qui s'intègre mieux et faire venir ceux là en priorité. Sharl parlait des Vietnamiens comme d'excellents candidats. Je suis d'accord, les Vietnamiens - la plupart du temps - s'intègrent merveilleusement bien.

Victor a écrit:

Citation :

Je suis allé au Mexique dernièrement. J'ai trouvé ça extraordinaire. Même à Mexico, ville de dizaines de million d'habitants, il n'y a essentiellement que des Mexicains. Je me suis réjoui d'avoir accès à leur culture, à leurs coutumes. J'aimerais mieux que ça reste comme ça, au lieu de devenir un pays qui comprendrait toutes les autres cultures du monde, mais en bâtards. Je trouve que la richesse du Mexique est plus facilement accessible comme ça.

Bien d'accord.

Aussi, tu remarqueras que le multiculturalisme n'existe pas ailleurs qu'en occident. Le Mexique est un pays d'émigration, et de nombreux mexicains partent pour les É.U. S'il devenait plus attractif économiquement, la multiculturalité augmenterait rapidement à Mexico. Mais soit elle serait absorbée par la culture commune, soit elle serait exacerbée par une politique multiculturaliste, mais ça serait étonnant.

En fait, il y a déjà une multiculturalité. Le monde d'aujourd'hui n'est plus cloisonné. Mais les nouveaux arrivants du Mexique deviennent des Mexicains. Bien d'accord que c'est plus facile pour le Mexique étant donné que c'est un pays d'émigration. Ils ont moins d'immigrants par habitants. Quoiqu'à Mexico city, j'ai l'impression que ses habitants sont satisfaits et restent là au lieu de souhaiter émigrer. Le Mexique est un grand pays de 130 million d'habitants. Ils pourraient avoir beaucoup plus d'immigrants sans que ça ne dérange vraiment leur tissu social.

Victor a écrit:

Citation :
Je ne suis pas comme Pontiak, je respecte les religions. Ce que je veux protéger, ce sont les cultures, les manières de vivre, les patriotismes. Avec la multiculturalité, on est en train de créer un monde occidental où tout est partout semblable. C'est un appauvrissement culturel.

C'est vrai en partie, mais la multiculturalité due à l'immigration peut se résorber. Le Québec a accueilli 35 000 boat people vietnamiens, et ils ont donné des noms québécois ou bilingues (genre Kim) à leurs enfants et se sont super bien intégrés. C'était un apport massif de multiculturalité dans le Québec des années 80, mais il n'y avait pas encore la politique multiculturaliste.

Est-ce que les vietnamiens ont réellement affaibli la culture québécoise et l'ont rendue moins différente que les autres cultures du monde? Pas sûr, pas sûr.

Bien sûr que non. Je ne suis pas contre l'immigration. L'immigration a fait ce que nous sommes aujourd'hui. Les Irlandais, les Vietnamiens, etc., ont contribué, à leur façon, à ce que nous sommes. C'est normal qu'il y ait des échanges, que le shmilblik évolue, se transforme. Ce contre quoi j'en ai, c'est contre les transformations radicales comme celle qu'on vit présentement avec une immigration massive qui ne se fondra pas facilement dans l'ensemble comme ces 35 000 boat people.

Victor a écrit:

Citation :
Donc je respecte la tribu française qui aimerait rester française et s'inquiète de voir s'éroder sa force culturelle sur son propre territoire.

Parfaitement d'accord.

Mais je réponds deux choses:

1) La multiculturalité est peut-être moins l'ennemie que le multiculturalisme, qui est une doctrine largement imposé par l'influence anglo-saxonne (et là-dessus, Le Grand leader marque un point. Si j'ai dis que le multiculturalisme était inexistant en France, il l'est dans les politiques officielles et les traditions, mais pas dans les discours et les influences , et si c'est Macron l'anglophile qui emporte le 2e tour, ça pourrait passer à la 2e vitesse).

Je suis d'accord que c'est l'ennemi. Sauf qu'on se perd souvent dans les débats sémantiques. Il y a quelques années, on parlait d'interculturalisme vs multiculturalisme. On s'en finalement rendu compte que l'interculturalisme c'était le multiculturalisme rendu plus facile à digérer pour les Québécois qui aiment se distinguer. Derrière l'étiquette, il n'y avait pas de différences. Est-ce que ça serait la même chose avec le concept que tu défends ?

Donc oui je veux bien parler de multiculturalité. Je veux bien accepter d'accueillir des nouveaux arrivants. Mais je veux aussi qu'on remette radicalement en question la situation actuelle.

Par ailleurs, je ne sais pas jusqu'à quel point ce débat sémantique peut toucher la population.

Pour plusieurs personnes dans la population, si t'es pas multiculturaliste, ça équivaut à être raciste. Ce mot (multiculturalisme) s'est imposé. Arriverait-on à faire de même avec la multiculturalité ? N'est-ce pas surtout un débat pour les élites nationalistes comme nous autre, un débat qui ne se rendrait jamais à la population ?
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 2 Mai 2017 - 9:20

En tout cas, c'est un argument qui fait mouche dans la catégorie des commentateurs d'article (Huff Post, Le Devoir, Journal de Montréal, etc.). Beaucoup de réponses genre: «ouain, j'avais pas vu ça de même» ou «excellente remarque, j'y réfléchis un peu».

C'est un argument qui rend les gens davantage contre le multiculturalisme, et moins prompt à le défendre. Qui veut défendre une doctrine qui encourage que chaque communauté aient en bout de piste ses propres lois et ses propres coutumes? Hors de toute démocratie et vote populaire? Pourtant, c'est exactement ce que c'est. Les gens ont l'impression de défendre la pauvre femme qui débarque tout juste de l'avion avec son voile comme elle l'a toujours porté dans sa vie, contre des gros colons gavés de radio-poubelles qui traversent le métro pour le lui arracher de force et c'est vraiment comme ça qu'ils se voient, c'est très romantisé. Les chiffres sur le multiculturalisme et les supporteurs de QS sont bourrés de gens comme ça. La distinction que j'apporte coupe court à tout cela. Tu peux continuer à te considérer comme étant du bord «qui défend la veuve et l'orpheline voilées contre les suprématistes blancs qui font des tueries dans les mosquées», sans pour autant défendre le multiculturalisme.

C'est idiot, mais souvent les gens tiennent souvent à des mauvaises idées à cause de leur identité. Ils ne veulent pas s'identifier aux Pineault-Caron, à Jeannette Bertrand où à Bock-Côté. Ça fait partie des package-deal dont je parlais. Mais si tu leur dit qu'ils peuvent garder leur identité et leurs valeurs, sans pour autant défendre une idéologie ou une idée mauvaise, alors ça les soulage quasiment.

Quant à la multiculturalité, c'est un débat qui demande plus de nuance encore. Quelque chose de sûr, c'est qu'au Québec, le multiculturalisme est tellement fort, solidement au pouvoir à Québec et à Ottawa, dans les juges nommés par ces partis, dans la radio d'État, enchâssé dans la constitution même du pays, que d'obtenir des victoires réelles contre ça c'est déjà un défi énorme. Tout joue contre nous, sauf l'appui populaire (y compris dans le ROC) et une partie des médias privés. Alors si on mets la multiculturalité là-dedans, ça plombe encore plus nos chances de succès. D'abord choisir ses combats pour obtenir des victoires.

Perso, je peux parler en défaveur d'une augmentation de la multiculturalité dans le cadre d'une discussion philosophique, notamment je l'ai fais au sujet de la diversité culturelle mondiale vs. la biodiversité, avec des traits culturels qui agissent comme des espèces envahissantes. Mais je n'irai jamais jusqu'à approuver l'ostracisation des femmes voilées.

Dans le cas de GND et de ses amis genre Bouazzi et Awada avec leur DPJ musulmane, il est clairement dans le multiculturalISME, et il a déjà perdu beaucoup de soutient avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   Mar 2 Mai 2017 - 23:16

Ce que tu amènes est intéressant et pertinent. Je serais prêt à essayer d'aborder le débat avec cet angle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ok, fuck GND.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ok, fuck GND.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: