Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le populisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Le populisme   Mer 25 Jan 2017 - 15:50

Comme l'autre forum est rempli de trolls puérils, que chaque phrase ou amorce de discussions est piégée par les insignifiants, on pourrait élucider l'affaire ici.

À la base, c'est un mot que je trouve important, mais comme il a été tellement galvaudé, par wikipédia entre autre, il a été vidé de son sens.

Reprenons à la base :

MBC a écrit:
Point de départ: la Grèce antique a inventé la démocratie mais ses philosophes se méfiaient du peuple. On l’assimile à la figure de l’idiotes, que les Anciens définissaient comme un homme incapable d’accéder au monde commun, trop campé sur sa propre vie, incapable de s’inscrire dans la cité, en quelque sorte. Les philosophes se méfiaient conséquemment de ceux qui s’appuyaient sur le peuple pour se hisser au pouvoir et qui le flattaient dans ses plus basses passions – car le peuple, on le sait, n’a que des basses passions! Cet intrus dans la cité, c’est évidemment la figure du démagogue. On préfère plutôt la figure du roi-philosophe, qui connaît le bien commun, qui en a, dirait-on aujourd’hui, une connaissance scientifique et qui gouvernerait les hommes du haut de sa supériorité.

Le seul à faire exception, vraiment, est Aristote, qui accordera au grand nombre une certaine sagesse et refusera de disqualifier à l’avance sa participation à la cité. Aristote, en quelque sorte, reconnaît au peuple une perspective légitime sur la cité – à travers lui, pour reprendre la formule de Delsol, les «lucidités s’additionnent» (p.29). Il n’y voit pas une bête inquiétante à dompter mais une partie du corps politique qui mérite d’être entendue. Cette perspective déplaît naturellement aux philosophes pour qui la politique n’est pas un art commandé par la prudence, mais une science de l’idée – on dirait aujourd’hui, qui dissout le politique dans l’idéologie. Aristote insiste: le peuple, quoi qu’on en pense, et même s’il n’est pas toujours absolument sophistiqué, a ses propres vertus.

Donc voilà, le peuple a ses vertus. S'il n'en avait pas, on laisserait les sociétés d'État - dirigés par l'élite - interdire d'utiliser les mots monsieur ou madame. On laisserait les gouvernements nous noyer sous l'immigration, prétendant que "c'est pour notre bien".

Le concept "populiste" ne devrait pas avoir de connotation négative d'emblée. La vue d'Aristote est tout à fait noble. Nous vivons d'ailleurs dans une démocratie, c'est donc que nous valorisons son idée d'un juste "populisme".

Sauf que son utilisation commune, répétée encore et encore par la propagande multiculturaliste, a transformé ce mot en un mot ignoble. C'est devenu presque l'équivalent de raciste (parce que nous savons tous que le peuple est raciste (!) ).

Surpris que je suis en regardant la définition de wikipédia:
Wikipédia a écrit:
Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple » (d'où son nom) et prône à son recours, tout particulièrement en opposant ses intérêts avec ceux de « l'élite »

Sauf qu'en démocratie, tous se disent défendre l'intérêt du peuple. C'est donc que tout le monde est populiste. Le mot ne veut plus rien dire. Il se vide de son propre sens et peut être utilisé pour parler de tout et de son contraire.

À mon avis, c'est un autre cas de problématique avec les médias, ces soi-disant seuls défenseurs de la Vérité qui nous nourrissent constamment de désinformation à partir de leur biais idéologique. Ce biais idéologique est aujourd'hui le multiculturalisme et la bien-pensance qui l'accompagne. Il laisse son empreinte partout et ce n'est même pas subtil.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Mer 25 Jan 2017 - 16:57

Citation :
Sauf qu'en démocratie, tous se disent défendre l'intérêt du peuple. C'est donc que tout le monde est populiste.

Certain se présente en défendeur des intérêts des entreprises, des institutions, pas juste du peuple, mais oui. C'est pour ça que le petit bout particulièrement en opposant ses intérêts avec ceux de « l'élite » est important.

Citation :
C'est devenu presque l'équivalent de raciste (parce que nous savons tous que le peuple est raciste (!) ).

Oui les humains tendent a être "racistes" (dans le sens de plus facilement s'émouvoir et donc passer plus facilement a l'action pour aider les gens qui leur ressemble), ça semble être assez solidement démontré scientifiquement.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3108582/

Thus, previous research and our findings suggest that relevant group membership might play a significant role in empathetic induction.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12051578
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Jeu 26 Jan 2017 - 15:08

MadChuck a écrit:
Citation :
Sauf qu'en démocratie, tous se disent défendre l'intérêt du peuple. C'est donc que tout le monde est populiste.

Certain se présente en défendeur des intérêts des entreprises, des institutions, pas juste du peuple, mais oui. C'est pour ça que le petit bout particulièrement en opposant ses intérêts avec ceux de « l'élite » est important.

D'où le fait qu'on ne classifierait pas Clinton ou Trudeau de populiste selon cette définition.


MadChuck a écrit:
Citation :
Sauf qu'en démocratie, tous se disent défendre l'intérêt du peuple. C'est donc que tout le monde est populiste.
Citation :
C'est devenu presque l'équivalent de raciste (parce que nous savons tous que le peuple est raciste (!) ).

Oui les humains tendent a être "racistes" (dans le sens de plus facilement s'émouvoir et donc passer plus facilement a l'action pour aider les gens qui leur ressemble), ça semble être assez solidement démontré scientifiquement.

Tu ne peux pas demander au monde entier d'instantanément avoir la même compassion pour son frère que pour son cousin germain qu'il n'a jamais vu qui est de huit générations de distance.

Ben c'est pareil pour la compassion pour ce qui arrive en France par rapport à ce qui arrive en Syrie.

Parler de racisme ici est donner beaucoup trop d'étendue au mot racisme, de sorte que être racisme ne veut plus rien dire non plus. Tout le monde est raciste au fond selon ta vision des choses, à part quelques saints hommes qui ont réalisé l'équanimité.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Jeu 26 Jan 2017 - 15:31

Je suis d'accord pour ne pas classifier de racisme avoir plus de compassion pour les gens de la même couleurs que nous et de le redéfinir pour plus grâve.

Mais le phénomène d'avoir plus d’empathie et désir d'aider ceux qui nous ressemble, donne lui un autre nom, reste un problème a réaliser et diminuer.

Citation :
Ben c'est pareil pour la compassion pour ce qui arrive en France par rapport à ce qui arrive en Syrie.

Et pour notre compassion pour les Syriens qui souffre d'ISIS qui est plus 500 fois plus grande que pour les Somaliens qui souffre de Boko Harram, ils nous ressembles plus.

Citation :
Tout le monde est raciste au fond selon ta vision des choses, à part quelques saints hommes qui ont réalisé l'équanimité.

Ceux qui ont vécu beaucoup et fait entrer dans leur bulle personnel des gens de plusieurs origines auront moins cette différence d’empathie bien souvent. Mais oui règle général tous le monde est raciste, c'est dans notre nature, et c'est pas quelque chose qui est bon de caché, de faire comme si c'était pas le cas et ne pas prendre de mesures concrète pour en réduire les conséquences
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Jeu 26 Jan 2017 - 19:04

MadChuck a écrit:
Ceux qui ont vécu beaucoup et fait entrer dans leur bulle personnel des gens de plusieurs origines auront moins cette différence d’empathie bien souvent. Mais oui règle général tous le monde est raciste, c'est dans notre nature, et c'est pas quelque chose qui est bon de caché, de faire comme si c'était pas le cas et ne pas prendre de mesures concrète pour en réduire les conséquences

Drôle de raisonnement.

Et comment tu lutterais concrètement pour en réduire les conséquences ?
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Jeu 26 Jan 2017 - 19:34

Citation :
Et comment tu lutterais concrètement pour en réduire les conséquences ?

Donner un exemple un peu "parfais" et pas facilement reproductible, certaines orchestre symphonique du monde étaient très sexiste et raciste, ils s'en doutait mais n'était pas sur et c,est dur a admettre. Ils ont tenté l'expérience suivante, les auditions des musiciens allaient être faite a l'aveugle (comme a la voix), tous a coups le sexe et l'ethnie des gens recrutés s'est mis a être bien différent des années précédente et des autres orchestres de la région.

Les études montre qu'en changeant que le nom pour un qui sonne comme celui de la race des employeurs (le Québec étant particulièrement biaisé en Amérique du nord mais c'est le cas partout) sur un C.V. on peut augmenter par 50% les chances d'obtenir un rendez vous pour une entrevue.

Une fois en tant qu'employeur on accepte que l'on ai raciste on peut mettre en place que le nom sur les C.V. est biffé pendant le premier processus de sélection pour laisser notre biais influencer nos décisions.

On peut aussi s'assurer que le groupe au pouvoir, qui doit prendre des décisions subjectives soit diverse, comme ça sa réduit l’inégalité, leur biais se balance.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 29 Jan 2017 - 0:58

Ça reste plutôt superficiel. Que ferais tu pour que les gens soient équanimes ?
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 29 Jan 2017 - 14:20

Citation :
Que ferais tu pour que les gens soient équanimes ?

1) Googlé ce que ça veux dire

disposition affective de détachement et de sérénité à l'égard de toute sensation ou évocation, agréable ou désagréable.

J'imagine des cours dès le début du primaire de méditation ?
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 29 Jan 2017 - 19:20

Je verrais plus l'équanimité comme une considération égale pour les autres, sans biais causé par la race, l'idéologie, le langage, l'ethnie, la couleur de peau, la religion, etc. Une sorte d'empathie universelle.

Ce serait une sorte d'empathie pour tous qui ne priorise l'un plutôt que l'autre. Bien sûr, c'est cet état d'esprit que Trudeau prétend avoir. Alors qu'au fond, nous savons fort bien qu'il a un biais idéologique très puissant, celui de son radicalisme multiculturaliste, de son nationalisme canadian, ou de son attachement pour la charte des droits et libertés qui confère la primauté des droits individuels au détriment des droits collectifs. En dehors de ça, il n'a pas tant de compassion ou d'empathie.

Les remèdes que tu proposais, c'est plus une sorte de plaster sur un bobo. La solution se trouve plutôt dans l'esprit des humains. La méditation peut être une manière d'y arriver !

Pour l'instant, ce n'est pas naturel pour la plupart d'agir de manière égale avec tous. Et pourtant c'est ce que cette mouvance bien-pensante espère, blâmant les méchants "racistes" qui ne sont pas rendus là (alors qu'ils ne sont pas rendus là eux non plus).
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 29 Jan 2017 - 19:49

Dans le fond, c'est une forme d'utopisme radical. Ça ressemble au communisme qui voulait créer l'égalité matérielle entre les hommes. C'était un beau rêve irréalisable étant donné que l'humain tend toujours favoriser son propre bien avant le bien de ses prochains. Le multiculturalisme espère l'égalité des sentiments entre les humains des différentes races ou ethnies. Beau rêve irréalisable étant donné la tendance forte chez l'humain à favoriser ceux qui lui sont proches.

Les dérives du multiculturalisme - idéologie qui rêve et qui vit dans le déni de la réalité - pourraient mener à d'autres Trump, voir pire.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 29 Jan 2017 - 20:20

C'est dans le fond une grosse connerie progressiste.

Sous prétexte de représenter le progrès, parce qu'on est en 2015, on noit les pays occidentaux avec l'immigration, espérant créer une nouvelle forme d'humain nouvelle. Sauf que la réalité rattrape ces rêveurs. La réalité c'est que de mélanger massivement des ethnies différentes en culture et en valeurs peut mener à bien pire. Les tensions peuvent devenir vives, voir un jour mener à la guerre civile. Ce sont les intellectuels tels que Gérard Bouchard et Charles Taylor qui représenteraient l'élite. Le peuple lui, a une juste réserve par rapport aux excès de cette idéologie utopiste. C'est ceux qui écoute le peuple que nous appelons les "populistes", terme désormais péjoratif qui - finalement - veut simplement dire "pas multiculturaliste".
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 29 Jan 2017 - 20:31

Ce qu'on fait avec l'Occident, c'est une sorte d'expérience scientifique. Nous sommes un laboratoire, chaque peuple est cobaye. Nous testons cette idéologie. Mais au lieu de le voir comme une expérience, dont on ne connait pas encore les tenants et aboutissants, dont on ignore ses effets à moyen et à long terme, certains le voient comme la seule manière d'envisager le monde. Ils y croient comme d'autres croyaient au marxisme sans avoir jamais connu de marxisme qui a fonctionné dans aucun pays. Ils y croient et sont dans le déni de ses effets négatifs.

Non seulement ils y croient dûr comme fer, mais ils veulent faire croire (par leur énorme influence dans les médias) que ceux qui s'opposent sont racistes, populistes, et ont de nombreuses peurs irraisonnées comme tous les mots qui finissent en "phobe". Comme MBC le dit bien, on ne raisonne pas un raciste, on ne discute pas avec un fou qui a des peurs irraisonnées. On les combat, on les écrase.

C'est une sorte d'idéologie totalitaire, qui n'accepte pas le débat et les remises en question. Ils veulent en finir avec ceux qui ne sont pas d'accord avec leur idéologie.

De ces excès, nous commençons à en voir les effets néfastes, et nous risquons d'entrer dans les excès opposés. Trump est le premier, d'autres suivront.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 30 Jan 2017 - 16:48

MBC sur l'utilisation idéologique des termes tels que populisme, droite, extrême droite, réactionnaire...

http://www.journaldemontreal.com/2013/10/12/les-mots-sont-des-armes--reactionnaires-populistes-et-autres-vilains
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 24 Avr 2017 - 19:55

Quelques définitions soumises par Kabong sur l'autre forum:

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1683

http://fr.liberpedia.org/Populisme

http://www.toupie.org/Dictionnaire/Populisme.htm
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 25 Juin 2017 - 17:51

Tabarnak de sondage, et d'article, de marde.

Sondage: le populisme pourrait se propager au Canada
http://www.lapresse.ca/actualites/201706/25/01-5110646-sondage-le-populisme-pourrait-se-propager-au-canada.php

Le populisme pourrait "se propager", comme si on parlait d'une maladie contagieuse. Estie de gang de sans-génie.

Regardez les questions :
Citation :
Afin de connaître l'opinion des Canadiens, le sondage a rassemblé plusieurs thèmes chers aux mouvements populistes dans le monde : l'opposition au commerce et à la mondialisation, l'appui à une politique migratoire plus restrictive et une méfiance des individus considérés comme faisant partie de l'élite.

Opposition au commerce et à la mondialisation : tout à fait normal d'avoir des réserves et de vouloir modérer cette folie à détruire les souverainetés nationales au nom de la mondialisation.

Appui à une politique migratoire plus restrictive : tout à fait normal de ne pas souhaiter que continue cette immigration massive, du jamais vu dans l'histoire de l'humanité.

Une méfiance des individus considérés comme faisant partie de l'élite: oui, rien de plus normal et évident. Ça va de soi d'être contre les élites de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Dim 25 Juin 2017 - 19:31

Citation :
Appui à une politique migratoire plus restrictive : tout à fait normal de ne pas souhaiter que continue cette immigration massive, du jamais vu dans l'histoire de l'humanité.

Jamais vu ?

C'est pas la première mondilisation, celle de la fin du 19ième, début 20ième avant la première guerre mondiale était bien plus grande.

Par example:



L'immigration est seulement revenue plus proche du niveau d'avant la destruction de la globalisation causé par les guerres mondiales, et par capita évidemment c'est beaucoup moins grand qu'avant.

Et a cette époque la, si tu avais pas de maladie infectieuse tu étais accepté au états-unis, direct du bateau, pas de question, pas de permissions a demandé, les passeports n'existaient pratiquement pas. Les mouvements d'immigrations massifs ne sont pas nouveaux, je suis même pas sur qu'ils sont particulièrement haut maintenant.

C'est un mythe que la situation actuel est particulière ou nouvelle, a la dernière globalisation on a eu un lot de populisme et de mouvement nationaliste en réponse aussi (et l'histoire montre a quel point il faut prendre la situation et les peurs des gens aux sérieux, les conséquences ont été on ne peu plus terrible en 1914)

Même chose pour le Canada:



L'immigration de la dernière phase de globalisation étaient bien plus grande que celle-ci.

Citation :
Une méfiance des individus considérés comme faisant partie de l'élite: oui, rien de plus normal et évident. Ça va de soi d'être contre les élites de nos jours.

Hein !? C'est quoi qui a de différent d'avant, pourquoi quelqu'un serait contre l'élite.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 19:19

L'immigration au Canada a été catastrophique pour les Canadiens-français. On n'a plus aspirer être maîtres du Canada après ces vagues successives.

C'était une immigration anglaise.

Maintenant, c'est une immigration mondiale. C'est du jamais vu et tout le monde avance avec cette immigration massive comme si ça allait de soi. Comme s'il ne pouvait pas y avoir d'autres possibilités que ça. Comme si c'était nécessairement la chose à faire.

Ils font une expérience sur nous autres et nous disent que tout est normal et que tout va bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 21:18

megalomarc a écrit:

Maintenant, c'est une immigration mondiale. C'est du jamais vu

Je viens de te montrer clairement que les vagues d'immigration et de mouvement humain un peu partout sur terre était plus grand avant la première guerre mondial que maintenant, pourquoi tu répètes le mythe que c'est du jamais vu ? Qui ta dis ça ?

Et c'était pas particulièrement anglaise mais mondiale:

http://i1.wp.com/metrocosm.com/wp-content/uploads/2016/05/usa-immigration-flows.png

La plus grande source d'immigrant juste avant la guerre, russe, italien, hongrois, canada, pas angleterre.

L'immigration a complètement stoppé avec la premières guerre mondial et la crise économique, les années 2010 c'est pas tant du jamais vu mais un retour a la normal d'avant guerre.

Le pourcentage d'immigrant est pas encore au niveau mais ce raproche du niveau usuel d'avant 1914, avant la destruction de la globalisation causé par la grande guerre mondial (qui a apporté la grande crise économique puis la deuxième grande guerre...).



L'esclavage était un vecteur de migration énorme qui est pratiquement disparu.

https://en.wikipedia.org/wiki/Mass_migration
Historians often identify an 'age of mass migration' occurring from c. 1850 to 1914 (sometimes 1940), in which long distance migration occurred at an unprecedented and exceptionally high rate.

La rhétorique de faire sonner une situation normale que les taux migratoires d'aujourd'hui comme étant exceptionnel est un truc, une stratégie de manipulation et de propagande que tu devrais être capable d'identifier.

On the 15th of August 1947, the partition of British India caused the movement of 18 million people.

Les différents gold rush autour de 1840 a 1910 ont causé des migrations qui venaient de partout sur la planètes, des endroits passaient de désert a grande ville en 3 ans




Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 21:26

Tu me parles de l'immigration aux USA. Je te parle de l'immigration au Canada.

Je suppose que tu vas me sortir l'exception des Ukrainiens, des Irlandais ou des Italiens. Mais l'immigration venait principalement des Îles britanniques.

Je répète, ces vagues successives furent dévastatrices pour les ambitions des Canadiens-français de conserver leur puissance au Canada.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 21:29

En particulier au Québec, presque pays où les ethnies ont voté non à 90%, il me semble que faire venir par dizaines de milliers représente un suicide collectif.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 22:01

megalomarc a écrit:
Tu me parles de l'immigration aux USA. Je te parle de l'immigration au Canada.

L'immigration était assez similaire au Canada, l'Europe de l'est très présente.

1913 est encore l'année records d'immigration dans l'histoire du Canada, 400k d'un coups (et la population était autour de 7.5/8 million a l'époque ce serait au dessus de 1.2 million par capita d'aujourd'hui), plus de 60% n'étaient pas british c'est faux de dire que c'était principalement des iles britanniques (et les îles britanniques c'est assez diversifié, bien des années c'était en fait des Irlandais ou écossais, pas des anglais).

Je ne te dis pas que tu as tord au niveau des conséquences, c'est le côté innédits, jamais vu, nouveau qui me semble complètement faux et un mythe créer par certains intervenant dans les médias qui assume que c'est le cas, qui sous-estime complètement le niveau des précèdantes vagues de mondialisations dans l'histoire, celle qu'on vit en ce moment n'a rien de spécial elle est même selon certain critère plus faible que celle de 1850-1913.


Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 22:37

Tu me parles d'une année en particulier. L'année 1913.

J'essaye de développer une vue d'ensemble.

Mais je suis prêt à remettre en question mon point si tu me prouves que j'ai tort.

J'ai parlé au départ de l'immigration "anglaise", puis j'ai parlé de l'immigration des Îles britanniques. C'est évident que j'incluais les Irlandais anglicisés, les Écossais et les Gallois. Là dessus, j'espère qu'on se suit.

Concernant l'immigration d'Europe de l'Est dans l'année record de 1913, je n'en soute pas, mais étais-ce une tendance lourde, ou une immigration massive à court terme ? Ce qui change un pays, ce sont les tendances lourdes, pas les variations à court terme.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Le populisme   Lun 26 Juin 2017 - 22:53

De 1902 a 1914 de manières générale, les brittaniques (anglais, écossais, irlandais et co.) était en minorité: 1.18 million des 2.85 million d'immigrant (41%, pas tellement différent du 39% de 1913).

C'est la plus grande vague d'immigration de l'histoire du pays (et c'est le cas de plusieurs pays) et ce qui sera peut-être le peak de la globalisation mondiale dans l'histoire humaine.

L'immigration de type Klondike, construction du chemin de fers, fermiers des prairies, étaient très diverses et pas seulement qu'anglaises.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Le populisme   Mer 28 Juin 2017 - 20:54

Et ces gens sont devenus des Canadiens anglais ou des Canadiens français ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2519
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Le populisme   Ven 14 Juil 2017 - 9:42

Le populisme progressiste de Trudeau a ensorcelé ses électeurs, et la fille a M.Bonheur.

Personne ne chialle!

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201707/13/01-5116059-le-lobbying-explose-a-ottawa.php

Une firme charge 10,000$ de membership pour te donner accès au ministre de l'environnement. Kossé ca câlice?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2519
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Le populisme   Ven 14 Juil 2017 - 9:46

Ce gars la a tellement crossé ses propres électeurs.....

Je ne serais même plus surpris que le Canada ait le port d'arme au prochain mandat. Ils ne disent rien.

Dogma, Tam!, Bonheur?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le populisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le populisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’écologie, dernier rempart au populisme d’extrême droite?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: