Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dalporto est un gros mascu-macho.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilbert Du Motier
Trouble Maker


Nombre de messages : 2002
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Dalporto est un gros mascu-macho.   Dim 6 Nov 2016 - 18:52

......d'extrême droite.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker


Nombre de messages : 2002
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Dim 6 Nov 2016 - 18:54

Il dit des affaires qu'on est pas supposé de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 5:49

Il a été long à la détente à comprendre qu'on nous enfumait depuis des années avec le féminazisme. Je serais curieux de savoir si ils abordent ce genre de sujet dans le privé avec Lisa, j'ai comme l'impression qu'ils utilisent le forum pour se faire passer des messages.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 13:25

Je me dissocie de ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 13:43

Les gens font tellelent de fautes de française sur le net que je me permets de demander des précisions :

C'est bien "ses propos" dont tu te dissocies et non "ces propos".

Moi franchement Dalporto me fait marrer, même quand c'est contre moi qu'il s'emporte il me plaît.  Dommage qu'il participe de moins en moins aux forum (certainement lassé par toute la pensée et raisonnement ambiant chiant).

Déjà que Gilbert a quitté l'autre forum. Ça manque d'individus de caractère.

Il y a un truc qui m'interpelle avec toi Dalporto, j'ai l'impression que tu es intelligent et drôle (en fait non, je sais que tu es intelligent et drôle), mais en même temps toi et Gilbert vous semblez parfois être un peu pareili, tu sembles mépriser les gens qui sont un peu trop "intellectuels" ou cultivés ou quand ça transparaît trop. Ça n'est pas la première fois que je constate cela au Québec, comme si pour avoir ton approbation et ton respect il fallait être intelligent mais faire partie du peuple ou de se faire passer pour un gars simple du peuple.

Au Québec il ne faut surtout pas paraître plus cultivé ou plus éduqué que son voisin, c'est interprèté comme une forme d'arrogance. Même si on est hyper cultivé, faut pas le montrer, le cacher par quelques mots bien campagnards ou bouseux.

C'est quelque chose qui n'existe à priori pas chez nous mais qui semble important au Québec, quoi que vous fassiez ou pensiez faites le de manière à paraître modeste et comme membre du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 13:52

Je suis moi même un peu cultivé coincé et un gars du peuple. J'essaye d'équilibrer les deux. Parfois ça doit sonner bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 14:33

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:

C'est quelque chose qui n'existe à priori pas chez nous mais qui semble important au Québec, quoi que vous fassiez ou pensiez faites le de manière à paraître modeste et comme membre du peuple.

En général, on n'aime pas ceux qui pètent plus haut que le trou. Ou ceux qui parlent avec la bouche en trou de cul de poule.

Il y a une forme de modestie là dedans, un sentiment qui se mêle à la joie de vivre et au mépris des gens qui se pensent supérieurs. C'est vrai qu'au fond, c'est ridicule de se penser supérieur à d'autres humains qui passent par les mêmes difficultés: on nait, on grandit, on mange, on chie, on baise, on vieillit puis on meurt. À quoi bon se placer au dessus des autres alors que dans le fond notre situation est pareille ? Autant ne pas se prendre la tête et tisser des liens entre imparfaits, et se faire le maximum de fun en passant.

Il y a aussi une sorte de besoin de se montrer authentique. Comme Michel Tremblay le disait, "tabarnak" a une grande force d'évocation. Ce n'est pas parce qu'un vocabulaire est moins élaboré que la qualité de l'expression est diminuée. Dire : "je suis exaspéré", ou dire "je suis en tabarnak", c'est exactement la même chose. L'un a  l'air péteux, l'autre a l'air authentiquement Québécois. Ceux qui utilisent des mots trop cherchés ont l'air moins Québécois. C'est comme s'ils se mettaient un déguisement. Paradoxalement, cet authenticité et cette modestie est portée fièrement, c'est notre orgueil.

Mais c'est aussi, je pense, un peu causé par un certain sentiment d'infériorité. Notre peuple a été colonisé, pendant très longtemps, (il l'est encore) notre éducation a été pauvre pendant ce temps là. Notre peuple commence juste à être correctement éduqué (et correctement est un grand mot étant donné tous les problèmes dans le système d'éducation). Personnellement, je viens d'une famille peu éduquée. C'est le cas de la plupart des Québécois. On n'aime pas que d'autres, plus éduqués, nous fassent passer pour des pas intelligents. On n'aime pas se faire remettre en question. On aime ce qui a du bon sens sans être obligé de comprendre les mots complexes. Ceci dit, avec un plus grand nombre de gens qui ont reçu une éducation universitaire ou qui se sont éduqués par eux mêmes, ce sentiment d'infériorité est en train de disparaître et de faire place à la confiance.

Je pense que les Français gagneraient à comprendre tout ça. Ceux qui viennent vivre ici, qui ne le comprennent pas, et qui ne s'adaptent pas, ont un choc culturel qui peut durer longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 14:50

Je pense en particulier aux Français typiques qui chialent sur tout. Ceux là sont les pires.

Ils viennent ici pendant deux semaines et ils savent déjà tout sur le Québec. Ils sont prêts à faire notre psychanalyse, connaissent notre territoire et notre histoire mieux que nous. Ils seraient prêts à nous rééduquer à chaque fois qu'ils en ont l'occasion.

Cette capacité des Français d'être aussi prétentieux et fendants nous est insupportable. C'est bien possible qu'ils se fassent dire de retourner dans leur pays.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 15:07

megalomarc a écrit:


Je pense que les Français gagneraient à comprendre tout ça. Ceux qui viennent vivre ici, qui ne le comprennent pas, et qui ne s'adaptent pas, ont un choc culturel qui peut durer longtemps.


C'est bien ce que je pense, il y a une très grande différence entre le Québec et la France sur ce point là.

Notre pays valorise énormément la culture et l'éducation et ça ne semble pas prétentieux de s'exprimer correctement, on est un pays qui valorise l'élitisme et dans lequel savoir s'exprimer et utiliser le bon vocabulaire est hyper important.

En France on catégorise vite les gens en fonction de leur accent, non pas qu'on méprise les gens qui ont peu éducation mais on va valoriser ceux qui en ont (à condition que ce soit une vraie éducation et pas une façade). La personne cultivée et intelligente va être reconnue et appréciée du moment qu'elle ne pête pas plus haut que sont cul c'est à dire qu'elle ne signe pas l'intellectuelle, qu'elle ne se fait pas passer pour plus intelligente et plus cultivée qu'elle ne l'est. C'est un point important pour nous comprendre.

Ce qui passe pour de l'arrogance c'est simplement que la culture et le savoir sont des valeurs fondamentales dans notre pays.

Une personne intelligente et cultivée va apporter plus à son entourage qu'un abruti, la personne éduquée on l'écoute. J'ai l'impression que cette attitude est prise pour de l'arrogance et vu de mon point de vu le Québecois parfois semble préférer rester dans sa merde et sa médiocrité plutôt que de tenter de s'élever.

Chez nous un individu doit faire des effort pour s'élever et tenter d'être meilleur, plus cultivé, plus malin, plus de savoir. Mépriser ce "devoir" de s'améliorer de se cultiver c'est interpréter chez moi comme de la médiocriter.

Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 15:22

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:

Une personne intelligente et cultivée va apporter plus à son entourage qu'un abruti, la personne éduquée on l'écoute. J'ai l'impression que cette attitude est prise pour de l'arrogance et vu de mon point de vu le Québecois parfois semble préférer rester dans sa merde et sa médiocrité plutôt que de tenter de s'élever.

C'est la manière facile de le voir. Tu as raison par moments. Mais tu as tort à d'autres moments. Une personne éduquée n'a pas forcément de bon sens. Et on se méfie des monsieurs "je sais tout". On les appelle des "Joe connaissants". C'est des gens qui aiment être le centre de l'attention, mais qui ne disent pas grand chose d'intelligent. Souvent on réalise qu'ils disent n'importe quoi. Ou sinon, ce ne sont que des mots qui ont pour seule fonction d'étaler leur culture et leur savoir mais qui n'ont pas de sens dans la discussion en cour. Ici on a un autre proverbe qui est que : "la culture, c'est comme le beurre, moins on en a, plus on l'étend." Et bien des Français nous donnent l'impression d'essayer de l'étendre à chaque occasion possible. Parce qu'ils aiment paraître cultivés. Parce qu'ils aiment paraître intelligents. Alors que dans le fond, ce n'est pas forcément le cas.

Tu choisis la manière prétentieuse de le percevoir, comme si tu voyais ta culture comme supérieure. Ta position est typiquement française. Mais tu vis dans une tribu comme nous autres.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 15:52

megalomarc a écrit:
comme si tu voyais ta culture comme supérieure

C'est ma culture, je ne comprends pas qu'on puisse penser autrement, ça fait partie de moi. Plus on en sais, plus on se connait, plus on connait le monde, l'histoire plus on est maître de soit et de son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 16:15

En fait Megalomarc, ce qui est agaçant chez vous c'est que dès qu'on est cultivé on se fait passer pour ce que l'on edt pas, mais vu de mon point, si on edt cultivé, IL FAUT pas que ça paraisse, c'est ça que j'appelle la culture de la médiocrité, la culture et la connaissance n'est pas une valeur importante chez vous puisqu'il faut la dissimuler.

Moi je dis que si tu es cultivé, tu n'as pqs à t'en vanter ni à en avoir honte, soit fier de ce sue tu es, en revznche si tu ne sais rien, et ne cinnais rien, ne t'en vantes pas.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Lun 7 Nov 2016 - 16:40

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:
En fait Megalomarc, ce qui est agaçant chez vous c'est que dès qu'on est cultivé on se fait passer pour ce que l'on edt pas, mais vu de mon point, si on edt cultivé, IL FAUT pas que ça paraisse, c'est ça que j'appelle la culture de la médiocrité, la culture et la connaissance n'est pas une valeur importante chez vous puisqu'il faut la dissimuler.

C'est une culture de l'humilité. Ce n'est rien de médiocre, c'est au contraire une forme de sagesse. Je crois qu'on respecte la culture quand elle n'est pas présentée pour nous impressionner, mais plutôt pour vraiment nous apporter quelque chose. C'est la motivation derrière la connaissance qui décide de sa valeur à nos yeux.

Sinon, l'accumulation des connaissances, c'est un peu comme l'accumulation de la richesse. Quand on commence à en avoir un peu, on en veut toujours plus. Ça devient une course à la connaissance qui ne finit jamais, qui sert à s'auto-glorifier, et qui disparaît complètement au moment de la mort.

Comme tu sais je valorise les connaissances parce qu'elles nous permettent de se comprendre soi-même et de comprendre notre monde. Mais je te montre l'autre côté de la médaille. La personne qui se cultive n'est pas en soi un plus pour la société. Ça dépend de sa motivation.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 2:51

Là où tu vois de l'humilité, je vois une teinte de médiocrité car tout dans cette attitude (et il en est un peu de même dans la culture américaine) considère comme péteux ou prétentieux le savoir. Je reconnais que je trouve ça insupportable.

Je comprends que l'inverse soit vrai et je comprends que les Français soient jugés insupportable car bon nombre d'entre eux le sont vraiment en congés pour les raisons que tu as précisé et qui sont parfaitement exactes mais pour moi ce sont deux sujets différents.

Mais pour moi une société qui veut progresser ne peut que valoriser les elitedcomme soirce de motivation. Que ce soit les élites intellectuelles, dans le domaine de l'art ou de l'artisanat.

Un peu plus haut tu dis quelque chose comme "tu considères ta culture comme supérieur", mais n'est ce pas le révélateur d'un complexe imaginaire nourrit par ce que tu expliquait plus haut le fait que la culture et l'éducation de masse soit un phénomène "relativement" nouveau au Québec ?

A contrario, les Québécois ont-il un regard critique sur le propre culture ? Tu sembles juger les Français comme péteux comme je le dis en matière de tourisme cest absolument vrai mais je considère que oui, une culture comme la mienne qui valorise le savoir la connaissance dans des domaines de l'art, lhistoirela littérature est une culture valable et toi tu juges ça prétentieux. Peut être que c'est au tour des québécois de se remettre en cause ?

Pour être franc ce sont des québécois eux même et pour être plus précis de membres du forum qui m'ont dit qu'il y avait une forme de médiocrité que toi tu appelles modestie.

Le mot médiocrité est excessif, mais je n'en trouve pas d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 14:28

Il y a quelque chose qui est pauvre intellectuellement au Québec. Comme j'ai spécifié, ça nous vient de notre histoire. On a été un peuple colonisé. Victimes des impérialistes britanniques. Victimes aussi du régime canadian qui visait notamment à poursuivre la domination de la race canadienne anglaise sur la race canadienne française. Les Anglais du Canada n'ont commencé à s'appeler canadiens que dans la seconde moitié du XXe siècle, je crois que c'est autour des années 1960-1970. Avant ça, la logique de domination britannique avait toujours lieu. Les britanniques du Canada souhaitaient garder le contrôle de l'économie pour eux mêmes, et ils ne souhaitaient pas que nous soyons éduqués.

D'une certaine façon, nous avons été protégés de l'anglicisation par nos élites religieuses, qui ont fait une alliance avec les conquérants anglais. Mais l'Église a eu le monopole de l'éducation jusqu'à la révolution tranquille (1960-1970). Avant ça, les seules personnes qui étaient éduqués, ou presque, étaient les curés. Ils répandaient la bonne nouvelle. Comme personne n'était assez éduqués pour les remettre en question, leur parole était la Vérité. Ça a changé quand le Québec a rendu l'éducation laïc. Quand le gouvernement a repris le contrôle du système d'éducation.

Donc aujourd'hui il y a cette génération qui précède la révolution tranquille, qui sont les baby boomers (une période où les femmes faisaient 7-12 enfants par famille). Ils n'ont pas reçu une grande éducation. Ce sont les parents de la génération qui suit, la mienne, qui a bénéficié des résultats de la Révolution Tranquille. Aujourd'hui on se retrouve une génération plus loin. La médiocrité dont tu parles, ce n'était qu'une situation de pauvreté. Tu ne dis pas à un pauvre qui a été une victime des événements qu'il est médiocre. Ça ne se dit pas. C'est malpoli. D'ailleurs, on pourrait dire que les Français nous ont abandonné pour un peu de canne à sucre des Antilles. La France est en partie responsable de notre pauvreté qui a suivie. Sinon, si nous étions restés une colonie française, on se serait joint à la Révolution française. On aurait bénéficié de votre évolution.

Maintenant, ce que tu appelles de la médiocrité, mais qui était plutôt une pauvreté, s'est transformé. Ça a changé. Comme en France, il y a des cons. Des gens facilement manipulables, influençables. Mais il y a aussi cette nouvelle génération de gens qui sont confiants et qui sont éduqués, conscientisés. Et eux ils sont à mi-chemin entre le peuple et l'élite. Ils ont encore les pieds sur terre, et ils sont capables de tenir leur bout avec des Français qui sont nés dans une culture qui valorise le savoir. Pour moi c'est le meilleur des mondes. Il n'y a rien de médiocre là dedans. C'est une confiance qui se mélange à de l'humilité. C'est un état qui permet d'être connecté à la fois sur le peuple et les élites.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 14:46

Je ne pense pas que la culture de mon pays soit supérieure aux autres. Ce serzit me faire un mauvais procès d'intention. Je pense avoir un regard critique sur ma culture et dans ce regard je pense que nous avons raison de valoriser le savoir la culture et l'intelligence car ils rendent libre. Quand on a la culture et l'intelligence on interprete mieux son environnement, on sait mieux où on va et comment y aller et c'est une force que nous avons. En revanche notre rapport à l'argent et aux gens qui en ont est mauvais. Le peuple Français manque énormément de pragmatique, nous avons sommes figés dans des codes parfois obsolète et ce besoin d'un fort rapport hiérarchique.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 14:59

La médiocrité, l'authentique c'est celui qui est pauvre et inculte et aui valorise son inculture.

Celui qui dit que le savoir et la culture ne servent à rien ou ne lui apporte rien.

Penses-tu que cela pourrait qualifier une certaine partie de la population québécoise ?

Tu dis que le Québec est le meilleur endroit au monde où vivre, peut être, sincèrement, Mais as-tu vécu et as-tu une grande expertise du vivre ailleurs ? Inutile de répondre, ce n'est pas une question piège, juste une interrogation que je t'invite à avoir, une forme de recul que je t'invite à prendre en écho à ta phrase plus haut "tu penses que ta culture est supérieure".
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 15:17

Effectivement il y a cette partie de la population qui choisit de rester pauvre intellectuellement.

Ce n'est pas vrai que tout le monde de nos jours va à l'université.

Dans la masse des gens qui préfèrent devenir plombiers, menuisiers, etc., il y a deux sortes. Ceux qui se cultivent par eux mêmes. C'est de plus en plus possible grâce à l'internet, et aussi grâce au fait que la culture acquise principalement dans les universités se répand dans le reste de la société. Il y a aussi ceux qui se contentent d'écouter les nouvelles à la tv ou à la radio et qui basent leur opinion là dessus. Je suis certain qu'en France c'est pareil à ce point de vue.

La différence, c'est que dans cette strate de la société, qui n'est pas négligeable en nombre, il y a assez souvent un mépris systématique de tout ce qui est intellectuel. Je pense en particulier au mépris des gens qui lisent le journal Le Devoir. Dans Le Devoir, les articles sont plus longs, ça va plus en profondeur. Il y a de l'analyse. Les textes étaient moins aérés pendant un bout, plus denses. Ça donnait l'impression que c'était plus plate à lire, que ça demandait un effort. Il y a un peu de ça en effet. Et là dessus, spécifiquement, je t'accorde que c'est une forme de médiocrité. Il y a une partie de la société qui est contente de son sort et de son inculture. Ils n'aiment pas les gens qui pensent, parce que ça les ramène à leur propre médiocrité. C'est un peu le complexe du colonisé qui s'appliquait au peuple en entier, qui s'applique individuellement chez ceux qui préfèreraient cet état. Pour moi, c'est difficile à comprendre. C'est une forme de paresse intellectuelle en fait, ou un manque de curiosité. Peut-être que c'est que ces personnes partent tellement de loin, qu'ils préfèrent ne pas essayer de se rendre plus intelligents. C'est peut-être une montagne trop haute à monter.

C'est vrai que bien des sujets de la société sont complexes. C'est difficile quand on n'a pas beaucoup d'éducation d'y discerner ce qui est vrai de ce qui est de la bullshit. Ça m'a pris du temps moi-même avant d'y arriver. Ça demande un entraînement, et certaines personnes n'ont pas la patience de faire ce cheminement intellectuel. Comme tu sais, nos parents n'avaient pas d'éducation et ne la valorisaient pas non plus. Donc quand quelqu'un ne va pas loin dans ses études, il lui faut une grande motivation pour s'éduquer lui-même. Il n'y a pas tant d'exemples dans nos familles proches, ou dans nos amis, de gens qui se sont dépassés intellectuellement. D'un point de vue sociologique et historique, je crois que tout ça est normal.

Donc oui, si on peut dire que cette "médiocrité" existe, ce n'est pas non plus forcément de leur faute. Au lieu de taper sur ceux qui n'ont pas réussi à développer ce côté intellectuel, je pense qu'on doit se réjouir de ceux qui y sont parvenus. On part de loin comme peuple, et tout progrès est bon à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 15:18

Je serais intéressé d'avoir l'avis de Jivre ici.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 15:29

megalomarc a écrit:
Je serais intéressé d'avoir l'avis de Jivre ici.

Invite le à venir répondre quelsue chose ici.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin


Nombre de messages : 6365
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 15:30

Ce qui est marrant c'est qu'en de nombreux aspects, je trouve sue mes parents étaient plus cultivés et mieux éduqués que ma génération qui elle même etait mieux éduquée que la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker


Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   Mar 8 Nov 2016 - 15:32

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:

Tu dis que le Québec est le meilleur endroit au monde où vivre, peut être, sincèrement, Mais as-tu vécu et as-tu une grande expertise du vivre ailleurs ? Inutile de répondre, ce n'est pas une question piège, juste une interrogation que je t'invite à avoir, une forme de recul que je t'invite à prendre en écho à ta phrase plus haut "tu penses que ta culture est supérieure".

Je ne sais pas si le Québec est le meilleur endroit pour vivre. C'est relatif. Les gens sont plutôt individualistes; ne se parlent pas beaucoup. (d'ailleurs ceci a changé parce qu'avant les gens étaient beaucoup plus proches les uns avec les autres).

Notre société est affectée par l'importance de la consommation, et par la révolution informatique. Aujourd'hui on ne cherche plus autant le bonheur dans les relations sociales et familiales, mais plutôt dans la réussite personnelle; en particulier la réussite financière.

Tu ne trouveras jamais un "meilleur endroit où vivre" si tu n'es pas au meilleur endroit dans toi-même en premier. C'est ce que je dirais de mon expérience dans d'autres pays. J'ai rencontré des Chinois très heureux même s'ils n'avaient rien. Une fois, je donne 10 yuan (1 ou 2$) à un mendiant qui n'a ni bras ni jambes. Il me fait un sourire éclatant avec des yeux pétillants. Un sourire sincère qu'on voit rarement ici au Québec. Pour lui, c'était peut-être le meilleur endroit où vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dalporto est un gros mascu-macho.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dalporto est un gros mascu-macho.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gros coffre à jouets et module jardin Little Tikes à vendre
» gros souci de constipation : je stresse
» Les gros pots de pigments, vous les envoyez comment?
» Achat de gros électrménager sur le net ?
» le plus gros employeur de presque toutes les villes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: