Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Création de la monnaie et rentabilité des banques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mer 2 Nov 2016 - 17:12

L'idée choc étudiée en Islande : et si on retirait aux banques la capacité de créer de la monnaie ?

Citation :
Un rapport parlementaire islandais suggère de donner à la seule banque centrale le monopole de la création monétaire. Une vraie révolution, si l'idée était appliquée...

http://www.latribune.fr/economie/international/l-idee-choc-etudiee-en-islande-et-si-on-retirait-aux-banques-la-capacite-de-creer-de-la-monnaie-470824.html



C'est un sujet que je connais peu, mais je serais curieux de pousser ça plus loin. Il y quelque chose de corrompu aussi dans ce système financier qui nous garde esclave de l'endettement.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mer 2 Nov 2016 - 17:17

La dette canadienne, bien que faible en comparaison d'autres pays (surtout en matière de dette/PIB) aurait explosée pendant le règne de Trudeau père:


Le cadeau empoisonné des Trudeau: 600 milliards de dollars de dette
http://quebec.huffingtonpost.ca/dominic-goulet-lapointe/cadeau-empoisonne-des-trudeau_b_12689064.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 3 Nov 2016 - 10:00

La gauche aime les dettes.

Trudeau père et la dette, ca ne serait pas la nationalisation du pétrole et de Pétro-Canada?
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mer 28 Déc 2016 - 16:55


Un avocat poursuit la banque du Canada en disant que laisser la création de monnaie au privé est anticonstitutionnelle

http://www.cbc.ca/player/play/2666703251
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mer 28 Déc 2016 - 16:55

Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6439
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 3:17

Il ne faut pas non plus tout mettre sur le dos de la dette.

Dans un pays capitaliste modrene progressiste le système d'emprunt et donc de dette et normal et sain. La dette me permet de jouir d'un bien avant d'avoir les moyens de l'acheter mais surtout il permet de booster l'économie. Grace aux emprukts les gens peuvent se loger acheter une voiture pour aller au travail vivre et rembourser la voiture.

Ce sui est malsain c'est une dette non maîtrisée galopante qu'on ne rembourse jamais et sui croit invariablement.

Concernant le sujet précisément je n'ai pas vraiment d'avis. Je dirais au premier regard que oui c'est ça semblerait une bonne chose mais on nous racokte tellement de conneries sur le sujet.

Je me rappelle il y a quelques on nous prédisait la fin du monde si la France était declassée par les agences de notatation des états. Un cataclysme économique. C'est finalement arrivé et vous savez quoi ? Rien, aucun cataclysme pire la France emprunté à des taux encore plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 3:37

Oui mais les banques prêtent de l'argent qu'elles n'ont même pas. Le gouvernement leur donne ce droit là. Et les gouvernements s'endettent, en empruntant de l'argent que les banques n'ont pas, pour payer leurs infrastructures et mettre de l'Argent dans l'économie.

C'est un système pourri jusqu'à l'os.

Pourquoi est-ce que la banque du Canada ne prêterait pas l'argent qu'elle n'a pas (en imprimant des billets) au lieu de laisser ça aux banques privées ? Pourquoi le gouvernement ne se prête-t-il pas de l'argent à lui même ?

Soit il se payerait de l'intérêt à lui même, soit il n'en payerait pas du tout.

Ce qui arrive en empruntant à des banques, c'est que les gouvernements doivent payer de l'intérêt. Au fil des années, l'intérêt peut devenir ingérable, ça crée de l'intérêt sur l'intérêt et le prêt original peut ne faire qu'une fraction de l'ensemble de la dette. Pourquoi payons nous cet intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6439
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 6:56

Je sais, la loi autorise les banques à prêter un certain montant qu'elles n'ont pas en banque ce qui semble incroyable ça veut dire qu'elle font de l'argent sur du vide quelque part, je suis d'accord c'est extrêmement choquant.

La vidéo et l'article sont intéressant, j'ai publié la vidéo sur mon compte Facebook.

Mais surtout ce qui est intéressant c'est que les banques alimentes une confusion, vous vous opposez au système bancaire actuel, vous êtes un anti-capitaliste.

Je me considère comme un authentique capitaliste et dans mon monde c'est la liberté d'entreprendre, de faire de l'argent de posséder (que ce soit égoïstement, pour soit même ou pour produire de la richesse et de l'emploi)..

Mon capitalisme s'oppose à ces magouilles bancaires, mais c'est compliqué, ça me dépasse et et dépasse pas mal de mes concitoyens alors on accepte pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6439
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 7:10

L'article date du 23/04/2015, j'ai pas l'impression qu'il ait fait des émules.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 15:53

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:
L'article date du  23/04/2015, j'ai pas l'impression qu'il ait fait des émules.

Ah oui, ça m'avait échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6439
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 16:08

Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 19:02

Pontiak, toi qui aime la liberté, que penses-tu de ce système qui a pour but de rendre les États esclaves des dettes et des intérêts sur les dettes ?

Quand on y pense, augmenter les frais de scolarité, et augmenter les prêts étudiants, c'est aussi une belle idée pour graisser encore plus les institutions bancaires sur le dos du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Jeu 29 Déc 2016 - 19:31

Du jour au lendemain, enlève tout l'intérêt qu'on doit rembourser. Le service de la dette c'est autour de 1/3 du budget de l'État. Imagines qu'on n'ai pas à payer ces intérêts, c'est le payeur de taxes qui serait gagnant, et la qualité des services publics. La gratuité scolaire ? Des peanuts en comparaison de ce que cette fraude fiscale nous coûte collectivement.


Ici, davantage de détails concernant la poursuite de l'avocat canadien contre la Banque du Canada et le gouvernement fédéral.

http://www.lejournalinternational.fr/Rocco-Galatti-contre-la-Banque-du-Canada-une-poursuite-judiciaire-historique_a3208.html

Citation :
Pour le professeur Jean-Pierre Gueyie, l’action intentée par le COMER peut toutefois avoir des conséquences néfastes sur l’activité économique : « Cette poursuite pourrait entrainer un léger dysfonctionnement dans le système actuel. Tel que le système fonctionne actuellement, lorsque le gouvernement veut réaliser des travaux par exemple, il se finance en payant des intérêts sur le coût du financement. Et ça permet aux ménages, aux banques ainsi qu’aux institutions d’aller chercher de l’argent et de payer des intérêts par ce mécanisme-là. Si la Banque du Canada finance le gouvernement sans intérêt, on s’enlèverait toute cette part de création de la richesse. Etant donné que cette richesse est pour l’ensemble des Canadiens, cela reviendrait à un jeu insomnieux. Il y aurait des revenus du système financier qui seraient perdus ».

Selon ce professeur, le défaut de renverser ce système serait que, en ne donnant plus ces milliards en intérêts aux banques, ce ne serait pas bon pour l'économie.

Non mais au lieu de flamber l'argent des Québécois dans ces intérêt, pourquoi on ne construirait pas une pyramide égyptienne. Ce serait bon pour l'économie. Pourquoi ne pas créer un Dubaï québécois et pour favoriser le tourisme ? Ce serait bon pour l'économie.

Non mais l'argument de ce professeur est n'importe quoi. Crisser tout cet argent dans le feu ou le donner aux banques, c'est presque pareil.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 1 Jan 2017 - 11:18

Les gouvernements du monde ont eu le pouvoir de créer l'argent pendant une petite fenêtre entre l'étalon or et le système actuel, le résultat a été terrible, imprimer de l'argent au lieu de faire un déficit qui te fait mal parraitre a été désastreux avec l'inflation que l'on a connu.

Le système actuel me semble génial et fonctionne a merveille depuis 1994, avec une grande robustesse, oui les gens qui crée la monnaie au bon rythme avec la demande font fortune s'ils le font bien, avec les dés pipés. Mais ça la une grande valeur et aucun autre système a été aussi bon auparavant.

L'inflation est bonne, ta monnaie fonctionne a merveille et jamais connu un seul problème dans ta vie, tu es chanceux historiquement parlant (et présentement sur terre).
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 1 Jan 2017 - 14:02

megalomarc a écrit:
Pontiak, toi qui aime la liberté, que penses-tu de ce système  

J'ai la liberté dans ma vie personnelle de me rendre esclave ou non du crédit. C'est a moi d'y voir. Si le taux est bon, si ca m'avantage, j'utilise le crédit. Si je sens que non, je ne l'utilise pas. Je suis libre de m'endetter ou non.

L'état c'est la même chose. L'état socialiste a décidé qu'il serait normal de laisser trainer, a tout jamais, des dettes de centaines de milliards. Le problème est, et sera toujours la.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6439
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 1 Jan 2017 - 14:05

L'état c'est nous tous. Quand ils s'endette il le fait pour nous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 1 Jan 2017 - 14:16

megalomarc a écrit:


Quand on y pense, augmenter les frais de scolarité, et augmenter les prêts étudiants, c'est aussi une belle idée pour graisser encore plus les institutions bancaires sur le dos du peuple.

Sur le dos du peuple?

S'endetter pour un diplôme est le meilleur endettement du monde.

Tes premières années sur le marché du travail vont nettoyer cette dette, et pour le reste de ta vie, ce diplôme va t'apporter 2-3-4-5-10 fois mon salaire.

Si le deal n'est pas bon, ne vous endettez pas pour votre diplôme, et allez donner votre nom chez Wal-mart comme nous autres.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Lun 2 Jan 2017 - 13:25

Nos dirigeants contractent des prêts que l'état n'a, globalement, jamais l'intention de rembourser. Ca ne peut que mal tourner a long terme. Peu importe la mécanique et qui en tire profit.



Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Lun 2 Jan 2017 - 22:16

Gilbert Du Motier a écrit:

Nos dirigeants contractent des prêts que l'état n'a, globalement, jamais l'intention de rembourser.

Ça dépend ce que tu veux dire par la, je connais personne qui ne s'est pas fait rembourser sa dette par l'état Canadien moderne (obligation d'épargne venant a terme, salaire, rente de retraite, retour d'impôt ou toute autre forme de dette que l'état prend imaginable).

Si tu parles que l'état sera toujours endetté, bien sur, c'est aussi le cas pour Exxon, Ford, Apple et toute les grandes compagnies du monde, toujours utiliser l'endettement comme mode de fonctionnement est ultra commun et vraiment cheap quand tu es considéré comme solvable.

Cela ne veut pas dire que tu ne rembourseras pas 100% des dettes contractés.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Lun 2 Jan 2017 - 22:27

MadChuck, est-ce que c'est ton domaine d'expertise ?
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Lun 2 Jan 2017 - 22:34

MadChuck a écrit:
Les gouvernements du monde ont eu le pouvoir de créer l'argent pendant une petite fenêtre entre l'étalon or et le système actuel, le résultat a été terrible, imprimer de l'argent au lieu de faire un déficit qui te fait mal parraitre a été désastreux avec l'inflation que l'on a connu.

Le système actuel me semble génial et fonctionne a merveille depuis 1994, avec une grande robustesse, oui les gens qui crée la monnaie au bon rythme avec la demande font fortune s'ils le font bien, avec les dés pipés. Mais ça la une grande valeur et aucun autre système a été aussi bon auparavant.

L'inflation est bonne, ta monnaie fonctionne a merveille et jamais connu un seul problème dans ta vie, tu es chanceux historiquement parlant (et présentement sur terre).

Oui en effet l'inflation peut être un sérieux problème.

Mais à ce que je sache, le gouvernement canadien n'en abusait pas. Est-ce que la devise a beaucoup pris de la valeur (ou évité d'en perdre) parce que le gouvernement laisse l'impression de l'argent (ainsi que l'impression de l'argent virtuel) aux banques privées ? Autrement dit, est-ce que l'inflation au Canada était hors de contrôle avant que les banques privées assurent le monopole de la création monétaire ?
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mar 3 Jan 2017 - 0:01

megalomarc a écrit:
MadChuck, est-ce que c'est ton domaine d'expertise ?

Vraiment pas, mais j'ai lu un livre sur le fonctionnement des banques et suivi un cours sur la monnaie et les banques gratuit en ligne (me souvient plus c'était filmé a quel université americaine, mais c'était bien intéressant)

Juste assez pour comprendre une section financière d'un journal et savoir en gros comment ça fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mar 3 Jan 2017 - 0:14

megalomarc a écrit:
MadChuck a écrit:
Les gouvernements du monde ont eu le pouvoir de créer l'argent pendant une petite fenêtre entre l'étalon or et le système actuel, le résultat a été terrible, imprimer de l'argent au lieu de faire un déficit qui te fait mal parraitre a été désastreux avec l'inflation que l'on a connu.

Le système actuel me semble génial et fonctionne a merveille depuis 1994, avec une grande robustesse, oui les gens qui crée la monnaie au bon rythme avec la demande font fortune s'ils le font bien, avec les dés pipés. Mais ça la une grande valeur et aucun autre système a été aussi bon auparavant.

L'inflation est bonne, ta monnaie fonctionne a merveille et jamais connu un seul problème dans ta vie, tu es chanceux historiquement parlant (et présentement sur terre).

Oui en effet l'inflation peut être un sérieux problème.

Mais à ce que je sache, le gouvernement canadien n'en abusait pas. Est-ce que la devise a beaucoup pris de la valeur (ou évité d'en perdre) parce que le gouvernement laisse l'impression de l'argent (ainsi que l'impression de l'argent virtuel) aux banques privées ? Autrement dit, est-ce que l'inflation au Canada était hors de contrôle avant que les banques privées assurent le monopole de la création monétaire ?

Oui l'inflation au Canada était hors de contrôle et ce fut le cas partout, c'Est par obligation que l'on a enlever ce pouvoir de leur main.

Une banque va détruire tous le capital qu'elle crée (qu'elle se fasse rembourser ou non, elle peut perdre de l'argent), elle ne conserve que les intérêts, ça crée un système qui suit assez bien la création de richesse. Si les gens arrivent a rembourser leur prêt, ils ont créer la richesse.

Un gouvernement qui crée de l'argent directement, c'est presque l'équivalent de se prendre un pourcentage d'argent sur tous l'argent des Canadiens, de manière hyper efficace, sans que les gens s'en rendent directement compte.

Regarde comment ça va bien avec le système actuelle (autour de 1994 les dernières réforme majeure ou la banque centrale s'est mis a laisser faire les banques pas mal ce qu'elles veulent):



Et comment ça allait mal avant. (regarde en 29-30, la destruction massive de monnaie d'un système étalon or a transformer une crise a la 2008 en quelque chose de terrible qui a durer beaucoup trop longtemps pour rien, et un gouvernement qui imprime de l'argent ça donne les années 70 et 80 sur le graphique, la meilleur séquence semble être avec le système actuel, et de loin)

Je voix mal ce que les gens reprochent au système actuel, il fonctionne incroyablement bien de manière automatique avec le marché, est le plus stable de l'histoire je pense (de beaucoup pour l'histoire moderne en tout cas) même avec les changement mondiaux rapide (arrivé de l'Euro et compagnie)
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1044
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mar 3 Jan 2017 - 3:11

Gilbert Du Motier a écrit:
Nos dirigeants contractent des prêts que l'état n'a, globalement, jamais l'intention de rembourser. Ça ne peut que mal tourner a long terme. Peu importe la mécanique et qui en tire profit.

Je trouve que tu manques d'imagination.

Le système actuel est conçu pour créer une élite financière qui a des moyens presque illimités pour faire de l'argent et de manière très facile. Comme le dit MadChuck, les dés sont pipés.

Pourquoi ne pas faire en sorte que ça soit une entreprise publique indépendante, qui fera de l'argent, qui chargera des intérêts (pas juste à l'État mais aussi aux entreprises, aux particuliers) et qui réinvestira l'argent en surplus dans un fond qui permet de payer les services publics ?

Pourquoi ne pas faire une coopérative qui redonnerait vraiment ses profits à ses membres ?

Mais non, c'est bien plus facile d'imaginer le monde tel qu'il est. C'est le statu quo qui t'empêche de penser autrement.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Mar 3 Jan 2017 - 11:13

La quasi totalité des revenues bancaires retourne directement dans la société (en coût de fonctionnement et taxes), le surplus aux actionnaires, bien c'est nous qui les avons pour la plupart.

Pourquoi ce n'est pas une société d'état comme la SAQ mais avec une meilleur automonomie ? On peut demander la même chose pour les épiceries non ?

Pourquoi donner ce statut particulier a la production d'argent comme service versus la vente de nourriture ?

Tu parles de statu quo comme si le système actuel était ancien et que bien d'autre n'avait pas été essayer, très très récemment (Venezuella par example ne fonctionnait pas de la sorte, ici jusqu'à récemment et j'imagine a bien d'autre endroit).

Ce n'est pas de manière très facile il est tres facile de perdre de l'argent sur un prêt pour une banque, ce sont d'excellente institutions.
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 8 Jan 2017 - 4:13

MadChuck a écrit:
La quasi totalité des revenus bancaires retourne directement dans la société (en coût de fonctionnement et taxes),

Je ne suis pas d'accord:



Il y a quand même 35 milliards de différence officiellement déclarée entre la véritable totalité et la «quasi» totalité dont tu parles. Juste pour les 6 plus grandes banques. Moi je trouve ça notable.

En outre, la plupart des salaires et rémunérations des PDG et autres financiers, actuaires, ou courtiers du milieu bancaire ne retourne pas dans l'économie réelle, mais est placé quelque part pour fructifier. En plus les banques et ceux qui tournent autour sont friands des paradis fiscaux.

Quand tu dis «retourner dans la société», ça laisse à penser que tu parles de l'économie réelle, mais ce n'est pas de cela qu'il s'agit.



Par ailleurs, le PIB mondial ne fait même pas le dixième des actifs financiers et des produits dérivés en circulation, ça n'a aucun sens. Il y a beaucoup plus de valeurs en circulation, donc de dettes, que de richesses totales sur toute la Terre. C'est donc mathématiquement  impossible à rembourser sauf par le biais de nouvelles dettes, et c'est donc une fuite par en avant qui est très loin d'assurer le genre de stabilité que tu prétends. En fait, c'est un gros système de Ponzy, mais très bien imbriqué et intégré, et dont tout le monde est dépendant.


Citation :

le surplus aux actionnaires, bien c'est nous qui les avons pour la plupart.

Tu dis ça comme si la plupart du monde touchait de l'argent de leur banque, mais en réalité, la plupart de tes concitoyens payent des frais pour déposer dans leur banque. Plus du tiers n'a même pas 500$ dans un compte d'épargne, et paye des intérêts parfois exorbitants sur leur carte de crédit. Les actionnaires, c'est une petite minorité, et qui réinvestit très peu dans l'économie réelle.

Citation :
Pourquoi ce n'est pas une société d'état comme la SAQ mais avec une meilleur automonomie ? On peut demander la même chose pour les épiceries non ?

Pourquoi donner ce statut particulier a la production d'argent comme service versus la vente de nourriture ?


Parce que l'État sauve toujours le cul des banquiers dès qu'ils ont un problème! Compte tenu que c'est l'État qui assume réellement les risques (quelle grande banque a fait faillite depuis 10 ou 20 ans?) ce devrait être à l'État de profiter des bénéfices. C'est logique.

Si la production d'argent est un service trop important pour que ceux qui l'émettent et qui en assure le fonctionnement puisse faire faillite, alors c'est trop important pour laisser ça au privé.

Citation :
Tu parles de statu quo comme si le système actuel était ancien et que bien d'autre n'avait pas été essayer, très très récemment (Venezuella par example ne fonctionnait pas de la sorte, ici jusqu'à récemment et j'imagine a bien d'autre endroit).

Ce n'est pas de manière très facile il est tres facile de perdre de l'argent sur un prêt pour une banque, ce sont d'excellente institutions.






«Depuis cinq ans, alors que l'économie avance à pas de tortue, le rendement annuel de l'avoir des grandes banques a oscillé entre 14,3 et 18,6%. Ce rendement est très élevé, compte tenu du niveau relativement faible de risque que prennent les banques. »

Il me semble que ce gros rendement, basé sur rien (ou en tout cas, pas basé sur le risque) est la même chose que lorsqu'un gouvernement crée de l'argent à partir de rien: comme tu dis, c'est comme enlever cet argent à toute la population. Il me semble même que toute la grosse bulle des "produits" financiers et dérivés fait exactement cela: enlever de la valeur à l'argent que les gens normaux font en travaillant. Sauf qu'au lieu de financer des Métro de Montréal et des Manic-5 comme le gouvernement faisait à l'époque, ou de mobiliser les ressources nécessaires pour répondre aux défis actuels de la société, cette valeur volée va en grande partie dans des comptes anonymes de gens souvent déjà milliardaires.

Ce que je dis, c'est ça: (1) Les banques pratiquent un vol, un immense hold-up contre toute l'humanité. (2) Le système financier en général court-circuite l'économie réelle au lieu de la dynamiser. (3) Les banques chargent des intérêts aux gouvernements mais leur demandent pourtant d'assumer tous les risques sérieux. (4) Ils gèrent un vaste système de Ponzy basé sur un endettement exponentiel qui est complètement instable. (5) L'intégration à ultra-grande échelle du système financier mondial est de fait un monopole, ce qui crée une dépendance malsaine et qui empêche les alternatives d'émerger.

queen jocolor Au moyen-âge, pendant presque 1000 ans, à chaque cycle économique de 30 à 70 ans, les ministres des finances et les banquiers se faisaient massacrer par le public et le pouvoir royal lors de grandes purges. C'étaient souvent des juifs, ou des lombards, parfois c'était des ordres religieux super-riches comme les templiers sous Philippe Le Bel, mais ça faisait partie d'un cycle qui empêchait les richesses d'être trop concentrées, et donc, qui empêchait les ressources d'être trop inaccessibles à la population productrice et aux armées.

Le problème actuellement, c'est justement qu'il n'y a presque personne qui perd ses placements. À part des petits épargnants, évidemment... Mais je parle surtout des méga-fortunes. Aucune masse populaire ou monarque pour dire aux ultra-riches «on ne peut pas rembourser, too bad, vous avez perdu, votre piasse ne vaut plus la même chose que celle du gars qui travaille, tant pis pour vous (et au pire, on vous pend par les tripes au gibet de Montfaucon)». On n'a plus ça. On est même rendu aux taux négatifs. Tu trouves que c'est une preuve de stabilité, mais penses-y deux minutes. C'est une situation qui ne peut pas être durable, c'est complètement instable. Et plus on étire la sauce, plus le choc risque de faire mal. Dans la situation actuelle, peut-être que l'humanité ne s'en relèverait jamais.


Le gibet de Montfaucon, à Paris, au moyen-âge


Pour que le système soit réellement stable, il FAUT des épisodes de déflation, mais que celles-ci soient assumées par les méga-riches. C'est la seule façon raisonnable de procéder. Je suis issu des sciences naturelles, de l'écologie, et j'en ai checké des graphiques, des cycles, des systèmes trophiques ou bioénergétiques et ce genre de choses. Je ne vois pas comment l'économie serait un système totalement différent et presque magique qui flotte au dessus de tout ça avec ses propres règles déconnectées de celles de l'Univers (genre la thermodynamique). Pour moi les économistes et les financiers sont des charlatans. Et des criminels.

Et il me semble que c'est très raisonnable de dire ça. C'est l'évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 8 Jan 2017 - 12:33

Jiver a écrit:
En outre, la plupart des salaires et rémunérations des PDG et autres financiers, actuaires, ou courtiers du milieu bancaire ne retourne pas dans l'économie réelle, mais est placé quelque part pour fructifier.

Tant mieux, ca en fera plus a injecter plus tard, un jour ou l'autre. Quel est le problème au juste? Tu devrais faire de même avec une partie de tes revenus. L'économie réelle de demain s'en portera que mieux.

jiver a écrit:
Par ailleurs, le PIB mondial ne fait même pas le dixième des actifs financiers et des produits dérivés en circulation, ça n'a aucun sens.

PIB, c'est un an.

Mon salaire annuel représente peut-être 5% de la valeur de mes actifs cumulés au fil des ans.

J'vois pas le problème que tu tentes de dénoncer ici.

jivre a écrit:
Il y a beaucoup plus de valeurs en circulation, donc de dettes, que de richesses totales sur toute la Terre. C'est donc mathématiquement  impossible à rembourser sauf par le biais de nouvelles dettes,

J'vois pas de quoi on parle. Une ''valeur en circulation'' est peut-être la dette de un, mais c'est aussi l'actif de l'autre.

jiver a écrit:
Tu dis ça comme si la plupart du monde touchait de l'argent de leur banque, mais en réalité, la plupart de tes concitoyens payent des frais pour déposer dans leur banque. Plus du tiers n'a même pas 500$ dans un compte d'épargne, et paye des intérêts parfois exorbitants sur leur carte de crédit. Les actionnaires, c'est une petite minorité, et qui réinvestit très peu dans l'économie réelle.


Qui les forcent a payer ces frais? Personne. Si ils n'ont pas 500$ dans leur compte de banque, et qu'ils veulent 500$ dans leur compte de banque, c'est qu'ils font les mauvais choix. Les intérêts sur les cartes de crédit, c'est libre a chacun d'en payer ou non. Moi je n'en paie pas. Mais si, exemple, mes liquidités sont nulles, mes autres options de crédit a faible taux sont épuisés, et que je prends la mauvaise décision de me payer une piscine immédiatement, malgré tout, sur une carte de crédit, aucune société de crédit n'est a blâmer ici pour ma série de mauvaises décision. D'ailleurs, sans te connaitre, je t'offre immédiatement 5000$ de crédit a 49,9% d'intérêt. A toi de choisir. Être toi, je refuserais. Suis-je a blâmer si jamais tu fais la gaffe d'accepter mon offre ridicule?

jivre a écrit:
Parce que l'État sauve toujours le cul des banquiers dès qu'ils ont un problème! Compte tenu que c'est l'État qui assume réellement les risques (quelle grande banque a fait faillite depuis 10 ou 20 ans?) ce devrait être à l'État de profiter des bénéfices. C'est logique.

Nationaliser les banques est le meilleur moyen de voir les bénéfices partir en fumée et de voir les taux d'intérêts (devenu une taxe) exploser, assassiner l'économie et l'investissement.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 8 Jan 2017 - 12:50

Un petit couple de prolétaires comme moi, peut, partir de rien, se retrouver avec sa propre maison payée avant 40 ans, chaude, confortable, durable, etc. Payé avec des taux d'intérêt plus que raisonnable. Manger tout ce qu'il peut, 10 fois par jour. Se payer un paquet de gugusses et gadgets. Avoir accès a du crédit au taux hypothèque a 3% avec assurances, pour se payer n'importe quoi, idéalement rien, mais libre a chacun. Il peut se servir de cette force de crédit pour investir ailleurs, y compris sur sa propre entreprise, devenir millionnaire et faire comme les fonctionnaires et aller se faire voir sur toutes les plages du monde.

Pas mon problème si a 20 ans, des tatas sautent les étapes et vont faire le party a Ibiza avec leur première carte de crédit. Ils vont passer les 40 prochaines années a trouver un coupable dans le système. Ce système me semble très bon, relativement stable, juste et profitable : si vous vous en servez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 8 Jan 2017 - 16:59

Gilbert Du Motier a écrit:
Jiver a écrit:
En outre, la plupart des salaires et rémunérations des PDG et autres financiers, actuaires, ou courtiers du milieu bancaire ne retourne pas dans l'économie réelle, mais est placé quelque part pour fructifier.

Tant mieux, ca en fera plus a injecter plus tard, un jour ou l'autre. Quel est le problème au juste? Tu devrais faire de même avec une partie de tes revenus. L'économie réelle de demain s'en portera que mieux.

Le problème, c'est que plus on émet de la monnaie, plus ça dévalorise la monnaie déjà existante, c'est d'ailleurs l'argument #1 contre la souveraineté monétaire des États. Mais au moins, quand les états financent un pont, un barrage hydro-électrique, ou l'éducation de la génération montante, cette monnaie est réellement dans l'économie réelle (des gens travaillent, de la richesse est créée) tandis que lorsque cet argent est placée dans une bulle spéculative, on a les effets pervers sans les avantages.

Citation :

jiver a écrit:
Par ailleurs, le PIB mondial ne fait même pas le dixième des actifs financiers et des produits dérivés en circulation, ça n'a aucun sens.

PIB, c'est un an.

Mon salaire annuel représente peut-être 5% de la valeur de mes actifs cumulés au fil des ans.

J'vois pas le problème que tu tentes de dénoncer ici.


L'argent est supposée représenter la valeur des biens et des services à échanger.

Citation :
Une grosse part des actifs pourris des banques sont ce qu'on appelle les "produits dérivés". Ce sont en quelque sorte des paris sur l'évolution de la valeur d'à peu près n'importe quoi (actions, obligation, emprunts, monnaies, matières premières, immobilier, etc) en amplifiant fortement sa variation, d'où un risque très élevé.

Les dérivés sont apparus dans les années 90. Ils se sont développés sans aucune réglementation ni aucun contrôle jusqu'à atteindre un montant total qui n'est pas révélé mais qui est estimé entre 600.000 et 1.500.000 milliards de dollars, soit entre 8 et 20 fois le PIB mondial.

Le montant des dérivés détenus par les banques a atteint des niveaux astronomiques, bien au-delà de leurs fonds propres.

Voici la situation en quelques chiffres...

JPMorgan Chase
actifs: 1800 milliards de dollars
exposition aux produits dérivés: 70.151 milliards de dollars

Citibank
actifs: 1300 milliards de dollars
exposition aux produits dérivés: 52.102 milliards de dollars

Bank Of America
actifs: 1400 milliards de dollars
exposition aux produits dérivés: 50.135 milliards de dollars

Goldman Sachs
actifs: 114 milliards de dollars
exposition aux produits dérivés: 44.192 milliards de dollars

Les "subprimes" qui ont provoqué la crise financière de 2008 représentaient seulement une petite partie de ces dérivés.

En Europe, a Deutsche Bank à elle seule a une exposition de 75.000 milliards de dollars aux produits dérivés. C'est 6 fois le PIB de l'Europe et autant que le PIB du monde.


Ce graphique qui montre l'explosion du montant des produits dérivés par rapport au PIB mondial.




Selon les derniers chiffres, les banques américaines détiennent 247.000 milliards de dollars en "produits dérivés", en hausse de 10.000 milliards par rapport à 2013. C'est 13 fois le montant de la dette publique américaine qui est de 19.000 milliards de dollars.

Pour l'ensemble des banques dans le monde, on arrive au chiffre hallucinant de 552.900 milliards de dollars, après un sommet à 693.000 milliards de dollars en 2014.


Encore 3 chiffres éloquents:

- 3,5 millions de milliards de dollars, c'est l'ensemble des capitaux en circulation dans les marchés financiers.

- 2 millions de milliards de dollars, c'est le montant total des "actifs financiers" (actions, obligations, produits dérivés, CDS, etc)

- 5300 milliards de dollars, c'est le montant des transactions sur le marché des devises en une seule journée (moyenne journalière en 2013). Moins de 5% de ces transactions sont destinées à des échanges commerciaux dans le monde réel. Le reste est de la spéculation.




Citation :

jivre a écrit:
Il y a beaucoup plus de valeurs en circulation, donc de dettes, que de richesses totales sur toute la Terre. C'est donc mathématiquement  impossible à rembourser sauf par le biais de nouvelles dettes,

J'vois pas de quoi on parle. Une ''valeur en circulation'' est peut-être la dette de un, mais c'est aussi l'actif de l'autre.

J'aurais pu éditer, mais on parle de création monétaire. L'argent prêtée par la banque est «crée» de nulle part, puis «effacée» aussitôt qu'il est remboursé. Ce n'est pas "vraiment" un actif pour la banque, ça dépend de la solvabilité de l'emprunteur, mais logiquement, comme il y a plus de dettes totales que de richesse totale, il n'y a pas de solvabilité suffisante sur toute la Terre pour que ces "actifs" valent réellement quelque chose de tangible.


Citation :

jiver a écrit:
Tu dis ça comme si la plupart du monde touchait de l'argent de leur banque, mais en réalité, la plupart de tes concitoyens payent des frais pour déposer dans leur banque. Plus du tiers n'a même pas 500$ dans un compte d'épargne, et paye des intérêts parfois exorbitants sur leur carte de crédit. Les actionnaires, c'est une petite minorité, et qui réinvestit très peu dans l'économie réelle.

Qui les forcent a payer ces frais? Personne. Si ils n'ont pas 500$ dans leur compte de banque, et qu'ils veulent 500$ dans leur compte de banque, c'est qu'ils font les mauvais choix. Les intérêts sur les cartes de crédit, c'est libre a chacun d'en payer ou non. Moi je n'en paie pas. Mais si, exemple, mes liquidités sont nulles, mes autres options de crédit a faible taux sont épuisés, et que je prends la mauvaise décision de me payer une piscine immédiatement, malgré tout, sur une carte de crédit, aucune société de crédit n'est a blâmer ici pour ma série de mauvaises décision. D'ailleurs, sans te connaitre, je t'offre immédiatement 5000$ de crédit a 49,9% d'intérêt. A toi de choisir. Être toi, je refuserais. Suis-je a blâmer si jamais tu fais la gaffe d'accepter mon offre ridicule?

Non seulement, oui, tu peux être blâmé dans certains contextes, par exemple, si tu prêtes à quelqu'un d'analphabète qui sait à peine compter, la protection du consommateur peut jouer là-dedans. Mais je ne parle pas de chaque cas individuellement, je regarde la big picture, le modèle entier.

Citation :

jivre a écrit:
Parce que l'État sauve toujours le cul des banquiers dès qu'ils ont un problème! Compte tenu que c'est l'État qui assume réellement les risques (quelle grande banque a fait faillite depuis 10 ou 20 ans?) ce devrait être à l'État de profiter des bénéfices. C'est logique.

Nationaliser les banques est le meilleur moyen de voir les bénéfices partir en fumée et de voir les taux d'intérêts (devenu une taxe) exploser, assassiner l'économie et l'investissement.

C'est juste un mantra vide de sens. Des entreprises publiques comme HQ sont rentables. Tu es devenu un vrai petit Moulin, avec ta pensée magique au sujet du privé et du public.

Citation :

Pas mon problème si a 20 ans, des tatas sautent les étapes et vont faire le party a Ibiza avec leur première carte de crédit. Ils vont passer les 40 prochaines années a trouver un coupable dans le système. Ce système me semble très bon, relativement stable, juste et profitable : si vous vous en servez bien.

C'est comme si tu me disais qu'un vol est un bon système parce que toi tu en profites. Ou encore, tu vis sur un bateau et un système de racket prélève le bois de la coque et en fait la revente, et là, quelqu'un te dis: «le bateau va finir par couler, ce système est physiquement impossible à moyen terme», tu réponds: «pas ma faute si tu ne sais pas te servir du système, moi je m'en tire bien, j'ai déjà deux poutres et une dizaine de planches, pas mal! Ceux qui n'ont que des brindilles ou des échardes n'ont que eux à blâmer.» Mais même si c'était vrai, le point n'est pas là. Le bateau va finir par couler parce que le principe d'Archimède fait que ça ne flotte pas s'il y a des trous.
Revenir en haut Aller en bas
MadChuck
Trouble Maker


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   Dim 8 Jan 2017 - 20:59

Victor, je vais devoir répondre a tes messages intéressant, mais premier gros bémol, seulement 60% des revenus d'une banque comme la RBC proviennent du Canada.

On part avec 35.3 milliard de revenue, donc 22.239 fait au Canada.

12.6 milliard en profit brute.
2.6 milliard payé en taxe.
4.4 milliard de ses profits sont partie en dividends en action commune, taxé bien sur.

Je ne serais pas surpris que quand on prends les 23 milliard de dépense an operations, principalement en 70 000+ employés, les plus de 3 milliards payé en taxes (directement plus les investisseurs sur leur dividents) que la quasi totalité des 22.239 fait au Canada y reviennent, si c'est pas en fait dans le positif.

Deuxième bémol, tous les adultes canadien sont actionnaires de banque, soit directement comme moi, soit via un des plus grand propriétaire du monde de grande banque, Caisse De Depot Et Placement Du Quebec qui a 19.2 million d'action de la RBC, soit via leur fond de retraite ou leur assurances, le professeur, le syndiqué, ils sont plein de fond indexé ou bon de compagnie et autre produit qui sera en bonne partie constitué de grande banque.

Quand tu regardes les propriétaires de grande compagnie du genre, les gros actionnaires individuelles c'est habituellement qu'une fraction négliable des propriétaires, les gens ordinaires en bien plus grande partie (et donne leur droit de vote bien souvent a d'autre et c'est pour ça qu'ils arrivent a se voter d'immense salaire et bonus).

Regarde le RBC:
http://investors.morningstar.com/ownership/shareholders-overview.html?t=RY&region=USA&culture=en_US

http://investors.morningstar.com/ownership/shareholders-overview.html?t=RY&region=USA&culture=en_US

% Owned by Insiders
0

, comme il y a plus de dettes totales que de richesse totale

Je serais curieux de voir ce calcul et la valeur données a l'aluminium sur terre, le potential agricole d'une terre, des forêts, calcul de la richesse totale me semble pas très évident.

Mais au canada, si je regarde M1 vs loan, ça semble très bien se suivre:

( M0 and M1, also called narrow money, normally include coins and notes in circulation and other money equivalents that are easily convertible into cash.)

http://www.tradingeconomics.com/canada/money-supply-m1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Création de la monnaie et rentabilité des banques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Création de la monnaie et rentabilité des banques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La monnaie de Paris ne connait pas la Normandie
» un site de création mode enfant
» Corsets Vanille Création
» la création du duché
» Création d'un parc naturel Normandie - Bretagne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: