Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les psychiatres, des apprentis sorciers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Dim 26 Juin 2016 - 0:39

Les phobies médicamentés. Peur des araignées, peur dans le noir, peur des endroits restreints... Une autre bonne raison pour vendre de la drogue légale.

http://fr.ubergizmo.com/2016/06/24/traitement-peurs-cachet.html

Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6585
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Dim 26 Juin 2016 - 4:23

Je sais que maintenant les troubles obsessionnel compulsifs se soignent par des opérations chirurgicales.

Les gens qui souffrent de ces pathologies vivent un enfer. Mais l'homme des cavernes quest Megalomarc va nous expliquer que c'est le milieu médical qyu a inventé ces maladies pour faire du fric.

D'ailleurs la dépression et schizophrénie ça n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Dim 26 Juin 2016 - 11:55

Ta caricature de notre position est assez risible. On dirait que tu aimes débattre, mais que tu n'aimes pas réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6585
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Dim 26 Juin 2016 - 12:30

Je me méfie des racourcis, des réponses toutes faites et simplistes et ton histoire de drogue légale l'est.

On peut discuter de maladie mentale, de psychiatrie et de société c'est un débat intéressant à la base, mais pour que ça le reste il va falloir faire l'effort de sortir autre chose que "les médecins ne sont que des dealer de drogues légales" et "la société ne veut que médicaliser tous les problèmes et les malheurs que la vie engendre et qui sont normaux".

Je veux bien lancer le débat mais dans ce cas il faudra que l'interlocuteur sache ce qu'est une maladie psychiatrique, qu'il ait un avis un peu éclairé sur le thème et qu'il sachepar exemple faire la différence entre un anxyolitique et un antidépresseur.

Non les psychiatres ne sint pas tous des fous qui n'ont quune seule envie nous faire bouffer un maximum de pilules.

Maintenant oui les laboratoires pharmaceutiques peuvent produire des super médicaments commen ils peuvent vendre de la merde inefficace ou foutent la chiasse, comme je le dis c'est un débat intéressant pourvu qu'on sache sortir des idées caricaturales.

Tu sembles aimer le débattre mais tu manque je pense de modestie et de connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Dim 26 Juin 2016 - 13:43

Il y a un thème assez simple de ma position qui est assez facile à comprendre, mais que tu n'as toujours pas saisi. Tu me diras que je ne sais pas épeler schizophrène autant que tu veux je m'en sacre, ce n'est pas mon domaine. J'observe simplement ce qui est évident. Ce n'est pas ton domaine non plus à ce que je sache, donc si tu penses m'impressionner en me parlant d'anxiolytique (tu as d'ailleurs fait une faute dans le mot), tu te trompes.

Cause biologique vs cause mentale.

Tout le problème de la psychiatrie d'aujourd'hui vient à ce que les gens qui travaillent là dedans mettent trop l'accent sur les causes biologiques au détriment des causes de l'esprit. Ça fait bien l'affaire des compagnies pharmaceutiques, les causes biologiques, parce qu'à une cause biologique, on peut offrir un remède biologique, et non pas simplement suggérer la prise en main de la personne, l'augmentation du contrôle sur leur esprit, ou l'acceptation des phases plus difficiles de la vie, pour en ressortir plus fort.

Tu me diras que c'est simpliste si tu veux, je m'en sacre, tu n'as même pas essayé de comprendre. Tu te fies aveuglément à ce que la société et les médias répandent comme mensonges.

Pour ce qui est de ton commentaire sur le concept de drogue légale, tu me déçois encore plus. En anglais ils appellent une pharmacie un drugstore. Un pharmacien vend des drogues. Ce sont des drogues légales qui lui seul a le droit de te vendre. On dirait que tu penses trop à l'intérieur des cadres habituels, comme si tu ne voyais pas tes propres limites de raisonnements. Comme si tu ne pouvais pas concevoir qu'un concept a été restreint pendant trop longtemps dans ton esprit. Comme si le fait qu'un médicament soit légal ne pouvait pas mener à une dépendance. Comme si parce que c'était légal, c'était absolument inoffensif et anodin. C'est toi qui est simpliste.

Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Mer 16 Nov 2016 - 16:08

Le TDAH, une maladie inventée ?

Un psychologue de Harvard révèle que le TDAH n’existe pas vraiment


Citation :
Selon Kagan , le TDAH n’est pas une vraie pathologie. C’est vrai, il pense que le trouble de déficit de l’attention / hyperactivité est un canular complet. Inutile de dire que la déclaration de Kagan a ébouriffé beaucoup de plumes. Les psychologues et les autres professionnels de la santé sont passés à l’offensive, en essayant de discréditer les déclarations de Kagan.

« … (le trouble de déficit de l’attention) est une invention. Chaque enfant qui ne réussit pas à l’école est envoyé voir un pédiatre, et le pédiatre dit « C’est le TDAH, voici de la Ritaline ». En fait, 90 % de ces 5,4 millions d’enfants n’ont pas un métabolisme anormal de la dopamine. Le problème, c’est que si le médicament est disponible pour les médecins, ils feront le diagnostic correspondant ».- Jerome Kagan, psychologue et professeur à l’ Université de Harvard.

Citation :
Le problème de l’argent

Kagan est cinglant dans sa critique de l’industrie pharmaceutique. Selon Kagan, il y a trop d’argent qui circule de la vente de médicaments d’ordonnance et cela crée un certain nombre de problèmes.

Tout d’ abord, les médecins peuvent bénéficier financièrement de la promotion et de la prescription de certains médicaments. Bien sûr, cela peut inciter les professionnels médicaux à diagnostiquer davantage de maladies pour gagner un revenu supplémentaire. Certains médecins gagnent plusieurs centaines de milliers de dollars juste en travaillant avec l’industrie pharmaceutique. Selon Kagan – et la plupart – c’est à la fois une pratique immorale et corruptrice.

Deuxièmement, les compagnies pharmaceutiques ont une influence considérable sur le processus politique. « Big Pharma » dépense des milliards de dollars chaque année auprès des politiciens pour obtenir ce qu’ils veulent. Selon Kagan, cela contribue aux influences corruptrices au sein de Washington DC et ailleurs.
http://sain-et-naturel.com/psychologue-harvard-tdah.html

http://www.ledevoir.com/culture/livres/448654/le-tdah-est-il-une-fausse-maladie

http://www.ledevoir.com/societe/sante/475354/tda-h-une-dangereuse-surmedicalisation
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6585
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Mer 16 Nov 2016 - 18:58

En psychiatrie, quelle est la différence entre un trait de caractère et une pathologie ?
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Mer 16 Nov 2016 - 22:32

Le Grand leader (Le Grand Leader) a écrit:
En psychiatrie, quelle est la différence entre un trait de caractère et une pathologie ?

Selon toi ?

Un est considéré comme une maladie. Un trouble mental.

L'autre est une partie de la personnalité.

Passionné Colérique, nerveux, sentimental...

... Sanguin, felgmatique, amorphe, apathique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caractérologie?veaction=edit

https://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalité

C'est simplement une capacité de concentration qui n'est pas la même. Des enfants sont plus facilement concentrés que d'autre. Ils sont parfois plus agités. Ils ont plus le besoin de bouger que d'autres.

Ça ne m'étonnerait pas si la culture des écrans aurait un impact majeur sur cette absence de concentration. Avant on jouait dans la terre, dans la neige, dans les feuilles. On avait la TV aussi. Aujourd'hui les jeunes sont sur des écrans dès l'âge de 2-3 ans. Leur esprit n'est jamais habitué à se stabiliser sur kek chose. Leur esprit passe constamment d'un objet à l'autre et le résultat serait une incapacité à se concentrer.

La culture du contrôle des classes par les féminazis pourrait aussi avoir un rôle à jouer là dedans. Les femmes qui ne comprennent pas les p'tits gars qui sont excités et qui veulent bouger. Elles veulent une classe parfaite, alors qu'elles travaillent avec des petits humains.

Les climats familiaux de plus en plus instables pourrait aussi jouer un rôle dans cette incapacité de concentration. Divorces à la tonne, familles reconstituées, tout ça peut troubler un enfant et diminuer sa capacité de concentration.

La solution ? Le ritalin bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Jeu 17 Nov 2016 - 0:33

Faisons de nos enfants de bons zombis, comme leur parents sont devenus.

Cette société contrôlante ne peut accepter le chaos. Par définition, les enfants sont le chaos. c'est ça qui se fait éteindre, dès le plus jeune âge.

Le contrôle des rapports de séduction par les féminazies, le contrôle des enfants dans les écoles, le contrôle des parents en leur donnant pain et jeux, le contrôle des médias pour ne pas qu'on pense par soi-même, le contrôle de l'éducation en transformant les écoles en simple usines à diplômes pour le marché du travail ...

Jusqu'où nous mènera cette volonté d'éteindre le découvreur chez l'humain ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2838
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Jeu 17 Nov 2016 - 6:42

Moi, ils ne m'ont pas contrôlé.

Ni moi, ni ma mère.

L'école c'est de la merde. Le Ritalin, c'est une histoire d'école. Les syndicaleuses veulent castrer chimiquement les gars, ce qui en reste.

Les enseignantes que je connais, sont de parfaites idiotes. D'ailleurs, j'ai averti un de mes chums qu'on irait plus chez eux car sa crisse de folle d'enseignante, (avec qui il doit se battre pour ne pas qu'elle fasse médicamenter ses propres gars) est trop méchante avec les enfants. Vraiment une osti de sans coeur. Et moi je me crisse des enfants, alors pour qu'elle vienne nous chercher a ce point, imaginez un peu quelle genre de mère.....D'ailleurs, elle est saoule a tous les jours. J'peux même pas croire que c'est enseignant cette connasse. Elle est en constant combat pour faire médicamenter un pis l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6585
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Jeu 17 Nov 2016 - 15:19

En fait Gilbert t'es encore plus anti féminazi que moi.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   Sam 17 Déc 2016 - 23:44

Gilbert Du Motier a écrit:

Les enseignantes que je connais, sont de parfaites idiotes. D'ailleurs, j'ai averti un de mes chums qu'on irait plus chez eux car sa crisse de folle d'enseignante, (avec qui il doit se battre pour ne pas qu'elle fasse médicamenter ses propres gars) est trop méchante avec les enfants. Vraiment une osti de sans coeur. Et moi je me crisse des enfants, alors pour qu'elle vienne nous chercher a ce point, imaginez un peu quelle genre de mère.....D'ailleurs, elle est saoule a tous les jours. J'peux même pas croire que c'est enseignant cette connasse. Elle est en constant combat pour faire médicamenter un pis l'autre.

Il y a plein de monde avec des troubles mentaux qui réussissent à se placer les pieds comme enseignant, fonctionnaire, etc. Extérieurement, ce sont de gens qui paraissent bien. Ils sont capable de paraître à leur avantage dans une entrevue.

Une fois qu'ils ont leur permanence, et syndiqués, ça devient des cancer pour leur milieu. En éducation, c'est évidemment pire. Cancer pour les collègues qui sont un peu trop bons et allumés, qui essaient d'en faire un peu plus et qui les fait passer pour ce qu'ils sont, paresseux et médiocres. Cancer pour les jeunes.

Finalement, c'est un peu comme le mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les psychiatres, des apprentis sorciers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les psychiatres, des apprentis sorciers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La nuit des sorciers (50).
» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS
» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 2
» Réouverture de l'Ecole des Apprentis Mécaniciens de la Flotte
» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: