Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Apocalypse: Staline.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2967
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Apocalypse: Staline.   Mar 2 Fév 2016 - 12:50

Wow.

On devrait mettre l'écoute obligatoire dans les CEGEPs et universités Québecoise.
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6639
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mar 2 Fév 2016 - 13:32

J'ai vu la fin du documentaire quand ils l'ont diffusé en France mais le montage m'a paru super bizarre genre ça ne suit pas une ligne chronologique.

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2967
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mar 2 Fév 2016 - 14:48

On revient dans le temps pour expliquer une action, une trahison, un conflit, un lien d'un personnage a l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mar 2 Fév 2016 - 18:28

La série apocalypse (il y a eu Hitler et la Seconde guerre mondiale auparavant) est un très bon show de télé, mais sa rigueur historique est un peu discutable. Il y a beaucoup d'images qui sont prises hors de leur contexte. Par exemple je pense à une scène de Apocalypse Seconde guerre dans laquelle on prétend que l'armée polonaise à lancé des chevaux contre les panzers allemands. Ce n'est jamais arrivé, mais ça fait un bon show.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mar 2 Fév 2016 - 18:29

Et y'a une affaire de claire, Staline était un monstre. Hitler est toujours présenté comme étant le mal incarné, selon moi Staline était 3 grosses coches au-dessus de lui
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Du Motier
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 2967
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mar 2 Fév 2016 - 19:21

Bah, c'est ''arrivé''.

C'est a dire que la Pologne avait une infanterie a cheval (pas réellement une cavalerie, dans le sens qu'il n'y a pas d'assaut de cavaliers) Et qu'elle s'est fait flanquer par des blindés.




Charge de Krojanty
Le 1er septembre 1939, durant la Seconde Guerre mondiale, le 18e lanciers (brigade de Poméranie) se déploie près de Krojanty (en) et de Chojnice, où se tient un large groupe d'infanterie allemand. Le colonel Kazimierz Mastalerz décide de l'attaquer par surprise et ordonne une charge. L'offensive est un succès. Toutefois, les Polonais sont surpris par des tanks allemands émergeant d'un bois9 et sont complètement exposés10. Mastalerz est tué et les pertes sont terribles : sur 250 uhlans, 25 sont tués, et 50 blessés11,12. Le lendemain, des correspondants de guerre italiens sont informés par des soldats allemands d'une charge polonaise contre des panzers, et la légende voit le jour13. La propagande allemande s'empare de l'anecdote, utile au dénigrement des techniques militaires polonaises, déclarées dépassées. Elle incorpore en 1941, dans un film de Hans Bertram, Kampfgeschwader Lützow (de), la soi-disant charge11. L'UFA montre des scènes similaires dans ses actualités hebdomadaires10.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mar 29 Nov 2016 - 19:17

C'est excellent.

J'ai découvert ça les lundi soir sur TV5. Ce serait pas sur historia, un poste totalement merdique, qu'on aurait ce genre de documentaire.
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mer 30 Nov 2016 - 1:21

Un passé empaillé
Jean-François Nadeau
page a3
Le lundi, de 21 h à 21 h 30, nous aurons désormais droit à la vérité à propos des " phénomènes étranges et inexpliqués depuis 40 ans ". Les conséquences du choc pétrolier ? La Grèce des colonels ? Les manoeuvres économiques de Margaret Thatcher ? La lutte pour le pouvoir en Afghanistan ? Le génocide au Rwanda ? Le référendum québécois ?

Nenni. Rien de tout ceci.

Historia, la chaîne spécialisée en histoire, nous offre plutôt à compter de ce soir une soupe bien salée concoctée par Christian Page, spécialiste " des ovnis aux maisons hantées ". Titre de l'émission : L'enquêteur du paranormal.

Sur la même chaîne, juste avant, on pourra voir un épisode de la série Nos ancêtres les extraterrestres. Tout cela est suivi par une série consacrée à Adolf Hitler qui, nous raconte-t-on, aurait vécu en Argentine après 1945. À défaut de faire preuve de probité intellectuelle en examinant des travaux historiques sérieux, les deux inconnus qui conduisent cette série de huit heures suivent une piste créée selon les seuls besoins de leurs élucubrations fermentées.

Que nous dit sur notre société et son rapport à l'histoire cette programmation qui confond allégrement avec les connaissances historiques les faits divers, les anecdotes, les élucubrations complotistes et fantaisistes ? À quand une série qui nous expliquera en fabulant gaiement comment les extraterrestres ont aidé Hitler à s'enfuir à la fin de la guerre ?

En une seule journée de programmation défile à l'enseigne d'Historia quantité d'épisodes de la vie théâtralisée de prêteurs sur gages. Dans Pawn Stars, des objets plus ou moins anciens, liés à la seule culture populaire, sont présentés aux membres d'une famille mal dégrossie de prêteurs sur gages qui essaient d'évaluer à quel prix ils pourraient les revendre afin d'en mieux négocier l'achat. Dans Cash Cowboys, deux brocanteurs canadiens s'intéressent sur le même mode de la téléréalité à différents objets, " pourvu qu'ils puissent les acheter à bon prix ". Il y a aussi Des A$ de la brocante, un calque de ce même univers de l'achat-revente, mais nappé d'une sauce québécoise.

Même dans ses profondeurs, le passé est envisagé comme un espace où tout se juge à la surface de l'argent. Le téléspectateur prend toujours moins la température du passé dans ces émissions que celle d'un présent réduit à la seule idéologie de l'argent.

Ce même rapport limité au passé est décliné aussi dans le jeu-questionnaire intitulé La course aux trésors d'Historia. Au beau milieu du Marché aux puces Saint-Michel à Montréal, les concurrents peuvent remporter 1000 $. Ils doivent à cette fin " être stratégiques et performants pour reconnaître la valeur des trésors dispersés dans les différents kiosques ".

Il est significatif par ailleurs de voir que l'idée de conservation est à peu près évacuée de toutes ces émissions, malgré des simulacres pour convaincre du contraire. Dans l'émission américaine traduite sous le nom de L'atelier de restauration, des bricoleurs à gages imposent en fait une conception étriquée de la conservation qui obéit aux seuls désirs de ceux qui les engagent. Aucune réserve quand vient le temps de poncer, de souder, de décaper, de débosseler et de repeindre allégrement de façon à créer des originaux en simili ou encore de vagues interprétations de l'objet original. Ce n'est plus l'objet qui est célébré, mais son double, au nom de l'argent.

L'omniprésence de l'automobile dans plusieurs émissions de cette chaîne est aussi significative d'une idéologie générale. Combien de minutes consacrées chaque jour au chrome, aux calandres et aux bielles de moteur comme s'il s'agissait d'autant de pinacles de l'histoire de l'humanité ? Le véhicule ultime de cette maigre conception de l'histoire apparaît dans la figure du char d'assaut. Dans la série Tank : les grands combats, on donne jusqu'à plus soif la liste des détails techniques de ces engins dans une suite de minces récits qui négligent de donner un sens à ces affrontements dans leur épaisseur historique, comme si cela s'avérait d'ailleurs parfaitement sans importance.

À travers tout cela, bien peu de contenu québécois, si ce n'est pour montrer que nous ne sommes que des spectateurs de l'histoire sans grand récit. Dans l'émission Le polygraphe, nous voici par exemple devant deux adolescents qui, " possiblement ", rencontrent " deux truands sans envergure " près du pont Jacques-Cartier, le tout sur fond de musique tragique avec en prime une reconstitution d'une scène de drame à l'aide de figurants. Rien qui dépasse le stade de l'anecdote et du divertissement morbide. C'est le tout-à-l'image sans conséquence et le rien à l'histoire.

A-t-on besoin par ailleurs de l'humoriste Michel Barrette interrogeant le chroniqueur judiciaire Claude Poirier pour envisager sous un angle nouveau l'assassinat de John F. Kennedy ? Nous manquait-il vraiment le témoignage du chanteur Sylvain Cossette pour apprécier à leur juste valeur les chansons de Simon Garfunkel ?

Il est étonnant de constater à quel point une chaîne subventionnée et vouée en principe à l'histoire fait peu de cas des historiens et de la société où elle est située pour présenter en définitive une histoire inerte, faite surtout de lambeaux de souvenirs matériels. C'est son droit, bien évidemment. Comme c'est le mien de le regretter.

http://www.ledevoir.com/culture/television/485754/un-passe-empaille
Revenir en haut Aller en bas
megalomarc
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   Mer 30 Nov 2016 - 1:27

Invité a écrit:
La série apocalypse (il y a eu Hitler et la Seconde guerre mondiale auparavant) est un très bon show de télé, mais sa rigueur historique est un peu discutable.

C'est donc rien d'autre qu'un bon show de télé ?

Ce qu'il ne faut pas lire.

N'importe quel zouf peut dire ça pour réduire la réputation d'un documentaire sur la base d'un détail insignifiant.

Ne nous fions pas sur ce qui est dit dans ce documentaire. Écoutons plutôt la Voix et des émissions de cuisine. Les Cacanadiens de Montréal ont tu gagné ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apocalypse: Staline.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apocalypse: Staline.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Les tapisseries de l'Apocalypse
» Apocalypse final de la croisade de feu.
» Paul Éluard
» Reveurs d'apocalypse - Les gardiens de Seth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Politique et Société-
Sauter vers: