Un forum fruité

Contient tous les nutriments d'un petit déjeuner communiste
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Crise économique à nos portes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Crise économique à nos portes   Sam 13 Déc 2008 - 22:17

Il y a de plus en plus de signes que la crise économique commence à frapper pas mal fort au Québec.

Même chez nos forumeux. Par exemple, TjF mentionnait des mises à pied chez son employeur. Du côté des médias, la pub diminue et ces derniers sont frappés. Ça va aussi très mal du côté des banques, des autos et des industries. En somme, la crise commence à être très apparente. Je me demande bien si c'est pareil en France.

^)
Revenir en haut Aller en bas
cibiou
Trouble Maker


Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Dim 14 Déc 2008 - 4:57

oui
Revenir en haut Aller en bas
Gowen
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1577
Localisation : Extra Formage
Emploi : Perle dans le shell
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Dim 14 Déc 2008 - 6:03

merci du conseil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Dim 14 Déc 2008 - 11:35

Par contre, les crises économiques -- ou autres -- sont une occasion d'éveil ou de prise de conscience et aussi une occasion de faire de bonnes affaires.

Une occasion de prise de conscience, car on réalise qu'il est important de se prémunir contre le pire et de ne pas carburer à la pensée magique car on est toujours rattrapé par la réalité.

Une occasion de faire de bonnes affaires, car tout se vend moins cher -- les ordis, les télés, les autos, etc...

^)
Revenir en haut Aller en bas
dabsty
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1023
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Dim 14 Déc 2008 - 16:58

La gaz baisse en sacrament!
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/user/ProductionsDabsters
ikse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 0:17

parfait comme ca, je m'achete une maison l'année prochaine, les prix devraient baisser!!!
Revenir en haut Aller en bas
Le Jam (Le Grand Leader)
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6527
Age : 16
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 7:39

Oui, c'est pareil en France, je pense même que c'est plus grave que chez vous. J'ai un chum qui a déjà été licencié en liens directe avec cette crise. Moi qui recherche du travail, j'ai beaucoup de mal en ce momment à trouver quelque chose.

Autre point, l'automobile Française est en crise, les grandes usines ferment pendant 2 semaiens à un mois car il n'y a plus de commandes, les banques ont de gros soucis même si pour le momment elles ne s'en sortent pas si mal au regard de ce qui s'est passé aux USA.

Par contre, il est vrai qu'il y a aussi de belles oportunités de bonnes affaires, les prix de l'essence ont baissé, les produits Hi Tech baissent aussi, il y a pas mal de promos en ce momment et après noël, je pense que ce sera encore plus la fête des promotions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 12:02

Mike Holmes a écrit:
parfait comme ca, je m'achete une maison l'année prochaine, les prix devraient baisser!!!

Pour l'achat d'une maison, t'as avantage d'attendre encore. Les prix ne font que commencer à baisser au Canada -- et ça dépend aussi pas mal de la place où tu habites. Autre avantage, les taux d'intérêt sont très bas et devraient baisser encore un peu.

Quant à moi, je préfèrerais attendre un peu -- le temps que toute la ville passe en Wi-Fi -- mais mon ordi commence à "geler" de temps en temps pis c'est ben plate...

^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 12:22

Nous avons su que chez RNCMEDIA, la boite pour laquelle je travaille, a fait 39 mises à pied dans différentes stations du réseau, dues a la crise économique. Heureusement, aucune ne touche ma station car nous sommes dans les budgets et que même mieux. Mais il reste que ça donne un gros coup.
Revenir en haut Aller en bas
Iluvalar_the_grey
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 35
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 14:20

Gaucho a écrit:
Mike Holmes a écrit:
parfait comme ca, je m'achete une maison l'année prochaine, les prix devraient baisser!!!

Pour l'achat d'une maison, t'as avantage d'attendre encore. Les prix ne font que commencer à baisser au Canada -- et ça dépend aussi pas mal de la place où tu habites. Autre avantage, les taux d'intérêt sont très bas et devraient baisser encore un peu.

Quant à moi, je préfèrerais attendre un peu -- le temps que toute la ville passe en Wi-Fi -- mais mon ordi commence à "geler" de temps en temps pis c'est ben plate...

^)
Si j'ai bien compris la crise actuelle (je ne suis pas expert hein) il s'agit du taux d'endettement vs le taux d'épargne. Ce qui arrive c'est que les banques n'ont plus le droit de prêter plus d'argent. L'offre pour les prêt diminue. Donc logiquement la vente de maison diminue, ce qui créer le problème initialement (il y a beaucoup de gens dans le monde de la construction). L'hypothèque donc devrait augmenter mais le cout des maisons diminuer. À moins d'avoir une très bonne mise de fond pour éviter le contre coup de l'hypothèque, a mon avis, ça seras pas profitable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 20:59

Il y a une grosse différence du côté américain et du côté canadien.

Du côté américain, c'est que le crédit était très facile et on croyait que le prix des maisons augmenterait toujours. Les banquiers américains prêtaient, rassemblaient les prêts et les refilaient à des banques un peu partout dans le monde qui reprenaient les prêts sous forme de "papier commercial adossé à des éléments d'actifs". Mais les prix des maisons ont commencé à chuter et les gens ont remis les clefs aux banques qui leur avaient dit que le prix augmenterait toujours. Et là, on parle de millions de maisons, par d'une ou deux. Les banquiers internationaux se sont retrouvé avec des "papiers" qui ne valaient presque plus rien et ont perdu des centaines de milliards, sinon des milliers de milliards. Ils ont dû inclure ces pertes dans leur bilan et certaines aont fait faillite et les actions des banques ont dégrincolé de moitié -- alors que c'était supposé être des placement très sécuritaire. Puis, aux USA la construction domiciliaire a chuté drastiquement. Finalement, tout le système financier était pogné avec des "produits toxiques" et le tout a basculé dans l'économie dans son ensemble et à l'échelle planétaire, dont le Canada. Quant au Québec, le prix des maisons commence tout juste à diminuer, mais avec la démographie il faut s'attendre à ce que les prix baissent pas mal sans compter que le coût des matériaux devraient aussi diminuer. De belles occasions vont se présenter à qui sait attendre. Parfois, lors de reprise de finance ou de cas de succession des occasions uniques se présentent.

^)
Revenir en haut Aller en bas
ikse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 21:30

Je travaille dans l'industrie de la construction moi-même et je n'ai pas encore ressenti l'effet de la crise économique par chez nous.

Faut dire que j'habite dans une région particulière, l'Outaouais et la région de la capitale du Canada ou bon nombre de citoyens sont des fonctionnaires qui ont des emplois stables.

En fait, les mises en chantier sont aussi nombreuses que par les dernieres années et on sait que l'industrie de la construction a connu un boom de croissance dernierement. De plus, les constructions neuves se vendent toujours comme des petits pains chauds.

D'un coté c'est un avantage pour mon emploi mais de l'autre, le prix des maisons tarde à baisser dans la région, ce qui est dommage car les prix sont très élevés. Comme example, un bungalow de 1200 pi carrés, tout ce qui a de plus ordinaire, situé dans un paisible quartier de Gatineau, peut se vendre jusqu'à 230 000$ . C'est toujours bien moins chere payé qu'un condo dans le plateau à Montreal et qui en voudrait d'ailleurs? Payer 400 000$ pour un condo dans un vieux immeuble, pas de stationnements ou vignette obligatoire, enfin.

Voyez ma situation, je suis assis entre deux chaises et ce n'est pas vraiment confortable!

Enfin, je prévois que lorsqu'on commencera à sentir l'effet de la crise par ici, le pire sera déjà passé et le marché va reprendre comme il était jadis.

Louve, ici les stations de radio locales (Je crois Planète, Tag Radio et TQS pas sur pour TVA..) sont aussi gérés par RNC Media puis ils ont procédé à des mises a pieds ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 22:21

C'est vrai que la région d'Ottawa sera probablement l'une des moins affectées par la crise.

Déjà, compte tenu de la baisse des taux d'intérêt, tu peux bénéficier d'excellentes conditions pour ton hypothèque et tu peux juger de la qualité de construction car tu travailles dans le domaine. Tu peux aussi faire plein de choses par toi-même. Ce sont trois plus.

La question qu'il faut toujours se demander dans ce genre d'achat c'est: est-ce que je peux me retourner et vendre le tout rapidement sans perdre d'argent?

Faut pas oublier qu'il y a plein d'autres dépenses attachées à l'achat de la maison. Il faut aussi acheter selon ses moyens et aussi pour le long terme.

T'as pas pensé la construire toi-même? Quant à moi, je n'ai jamais aimé le mode de propriété du condo.

^)
Revenir en haut Aller en bas
ikse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Lun 15 Déc 2008 - 22:58

Oui, tout dabord, une maison c'est un investissement.

J'ai pensé à me bâtir moi-même, je possède le savoir-faire ainsi que j'ai beaucoup de contacts dans divers corps de métier. Le hic, Il n'y a pas de terrains disponible dans un rayon de km raisonnable autour de la ville parcequ'on a aussi un problème grave de traffic.

La solution est donc d'acheter une maison à rénover pour un prix moindre qu'une neuve. Et qui sait, peu-etre la revendre pour faire un profit intéressant.

Ma 2e propriété, je veux bâtir absolument, probablement pour ma retraite, une maison à mon gout personnel et/ou un chalet sur les rives du magnifique Trente-et-un Miles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Mar 16 Déc 2008 - 17:20

Une maison, c'est beaucoup plus un choix ou une nécessité, donc une dépense, qu'un investissement. Compte tenu de l'investissement initial, des intérêts, de l'entretien, des réparations et des taxes, à la fin pas certain que tu vas avoir fait un bénéfice net. C'est surtout le fait d'être chez-soi -- et c'est pour cela que je n'aime pas les condos.

^)
Revenir en haut Aller en bas
TestDeGrossesse
Trouble Maker
avatar

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   Mar 16 Déc 2008 - 23:02

Le moment idéal pour placer mes économies tout en m'abreuvant des larmes des nouveaux pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crise économique à nos portes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise économique à nos portes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise économique au ... Vatican
» Laurent Beauvais et la crise économique.
» Crise économique en Côte-d'Or
» intro aux Portes Ouvertes par l'amiral Robijns
» Les 3 portes de la sagesse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un forum fruité :: La roue de secours :: Vie de Forum-
Sauter vers: